Lutte contre la dégradation de la berge et d’installation d’une pépinière centrale de reboisement
a) Données géographique du village Magrao

Le village Magrao est situer à 14 km de Guelendeng au bord du Chari ; canton Mogrom ; sous Préfecture de Guelendeng, Département du Mayo Lémié et la région de Mayo Kébbi /Est .
Le climat est de type sahélien comportant d’une saison de pluies de Juin à Septembre et une saison sèche d’Octobre à Mai. Le seuil pluviométrique oscillent entre 400à800mm par an.
Deux niveaux de températures sont observes :
Période froide : 16° C à 32° C
Période chaude : 25° C à 40 °C
La végétation est de type savane arbustive.
La population est composer par ordre d’importance d’ethnies suivantes : (Massa ; Mousgoum)

b) Situation socio économique

Les principal activités sont:

-L’agriculture pluviale «itinérante » à dominance sorgho rouge .
-L’ élevage composer des bovins ; caprins et over dans le territoire du village.
-La pèche se pratique toute l’année dans le fleuve Chari mais en majorité par les pécheurs spécialiser venus d’autres localités de la région.
• Un groupement féminin dénommé Minaitonaya encadrer par CFPR(Centre de la Formation pour la production rurale ) avec objectif sécurité alimentaire à travers les crédits aux stockages des céréales.
• Un groupement Mixte Inwouna : Cultures maraichères productions et vente de plantes fruitières .
C’est un groupement de 15 membres dont 6 femmes .Il est reconnu le 5 Décembre 2005 .Il dispose d’un statut et d’un règlement intérieur pour son fonctionnement .Les réunions se tiennent une fois par mois et assemblée générale une fois par an et extra ordinaire à la demande.
Le comité de gestion est compose de 5 personnes :
Le Président : Yaya Toukour
Secrétaire : Toukour Ali
Trésorier : Yaya Ali
Conseiller : Kadidja Sali
Commissaire au compte : Amina Mahamat

Capacités et expériences
L’antériorité du groupement se résume :
-Installation d’un verger au bord du Chari et commercialisation des productions
-Pratique des produit maraichères : tomate ; pomme de terre ; pastèque…..
-Greffage des plants de manguiers destinés à la vente notamment à la population locale et Urbaine (Guelendeng ; N’djaména)
-Construction des magasins destinés aux stockages des récoltes du verger.

3. Objectifs de projet/ resultats attendus

Objectif globale : contribuer à la lutte contre la dégradation de l’environnement et promouvoir le reboisement.
Objectif spécifique1 : construire un cordon anti érosif
Objectif spécifique2 : Installer une pépinière centrale de reboisement
Objectif spécifique3 : Renforcer les capacités locales
Objectif spécifique4 : Améliorer les conditions de vie
Résultats attendus
• Un cordon antiérosif de 390m est construit et durable ;
• Les 400 pieds d’arbres fruitiers sont protégés et productifs;
• Un forage est installé dans l’enceinte du verger ;
• Une pépinière centrale d’arbres fruitières de 400m2 existe ;
• Les diverses espèces animales aquatiques et halieutiques trouvent les conditions favorables à leur développement.
4. Description des activités de projet
Objectif spécifique1 :

Construire un cordon anti érosif : les activités consistent à remblayer la berge du fleuve ayant subir l’érosion régressive et ravinements sur toute la longueur du verger de 320m avec des matériaux durables.
Acheter les sacs vides et les sacs de ciment.
Transporter du sable, de gravier
Remplir et poser des sacs contenant du sable grossier, de gravier et ciment
Installer une ceinture grillagée autour du cordon
Objectif spécifique2
Installation d’une pépinière centrale d’arbres forestiers.

En plus des pépinières d’arbre forestier greffé maitrisées par le groupement, une seconde des pépinières d’arbre forestier sera installée dans l’enceinte du verger déjà clôturé. Un accent sera mis sur l’espèce acacia albida qui améliore la fertilité des sols et bien apprécié dans la zone par la population.
5000 plants seront produits par an ce qui permettra à la longue de restaurer les sols cultivables des membres du groupement et partant de village environnants.
Il ne se posera pas des problèmes majeurs car chaque année pour les semaines de l’arbre intitulée par les autorités locales, il manque cruellement les plants pour mettre en terre.
Les travaux d’entretien seront assurés par les membres du groupement et leur famille. Les semences seront récoltées sur les pieds d’acacia existants dans le champ.
Pour ce faire, l’installation d’un point d’eau proche du site est nécessaire pour satisfaire le besoin en eau des plants.
Objectif spécifique3
Renforcer les capacités locales
-Formation du membre du groupement en :
Gestion des organisations paysannes et comptable ;
Gestion de la ressource naturelle
Technique de productions et plantations des plants ;
Conservation et restauration des sols cultivables ;
Signature des contrats avec les techniciens d’agriculture et de l’environnement.

Objectif spécifique 4 :

Améliorer les conditions de vie des membres du groupement,
Les productions du verger sont autoconsommées et vendue par les membres du groupement. Les ressources financières générées permettent d’assurer :

La sécurité alimentaire
La santé
La scolarisation des enfants
L’habitat

 

Project Snapshot

Grantee:
Country:
Chad
Area Of Work:
Land Degradation
Operational Phase:
Phase 5
Grant Amount:
US$ 14,000.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
Project Number:
CHD/SGP/OP5/CORE/LD/12/005
Start Date:
7/2012
End Date:
6/2013
Status:
Not active yet