Genetic resources protection and integrated management of Chenini oasis.
Genetic resources protection and integrated management of Chenini oasis.
Community training in conservation practices of oasis and training to promote oasis ecosystem
1 Contexte du projet
Les oasis jouent un rôle très important dans le développement de l’agriculture dans les régions Sud de la Tunisie. En effet la production des dates occupe une place de choix dans le secteur , elle constitue la principale ressource économique dans les zones arides du sud tunisien. L’exportation des dattes ramène à la Tunisie plus de 60 millions de dollars en devise par an.
Les oasis ont toujours constitué un lieu privilégié de la pratique de l’agriculture à trois étages :
• l’étage supérieur pour les dattes
• le deuxième étage pour l’arboriculture oasienne
• l’étage inférieur pour les cultures maraîchères et fourragères.
Les oasis qui constituent des végétations exubérantes dans des étendues désertiques, doivent leur existence à trois ressources clés :
- Un sol constituant leur support et assurant les fonctions biologiques de bases,
- Une eau permettant leur irrigation, et
- Des palmiers dattiers qui forment leur parasol et créent leur microclimats.
Aujourd'hui , à Chénini, ces ressources vitales se dégradent entravant , par la même, le rôle économique et social de l'oasis et menaçant ce paradis à joindre le désert.
Trois problèmes particulièrement inquiétants concernent le sol: L’appauvrissement biologique et la diminution des taux de matière organique, une salinité croissante des sols, et une extension urbaine sur les terres agricoles.
Un autre fait alarmant concerne la ressource eau, qui à un certain moment a fait l'objet d'une exploitation irraisonnée et compétitive entres les différents usagers (oasis, ville, industries etc..) ce qui a engendré une surexploitation des nappes fossiles et par conséquent leurs rabattement . Actuellement avec un débit d’eau nettement inférieur mais suffisant le problème s’est transformé en une question de gestion de l’eau disponible.
Le palmier dattier, pilier de l'écosystème oasien , et en raison de la qualité modeste de son produit (effet de la mer) est menacé par la disparition du fait de l'arrachage, de manque d'entretien et de rajeunissement. La diminution d'un nombre important de palmiers a conduit à un dysfonctionnement de l'écosystème et un affaiblissement du microclimat oasien.
Actuellement plusieurs espèces de palmiers dattiers particulièrement les moins rentables n’existent plus ou presque ( exemple : dangui, smiti, khalt,..), ils sont arrachés ou abandonnés ou tout simplement remplacés par d’autres variétés soit disons plus rentables.
L’Oasis de Chénini a été réputée pour la quantité et la qualité de ses fruits (Grenadier, pêchers, prunier, abricotier, vignes,..) Certains fruits existent en plusieurs variétés dont chacune se caractérise par le goût, la forme, la couleur, l’époque de cueillette, etc..
Aujourd’hui plusieurs de ces variétés ont disparu de l’oasis alors que d’autres sont menacées sérieusement de subir le même sort et l’oasis d’autre fois ( il n’y pas longtemps : une trentaine d’années) commence à faire partie d’un jolie rêve pour ceux qui l’ont vécue mais pour les générations d’aujourd’hui et de demain !
Il est indéniable que cette dégradation accrue, et la perte incessante de la biodiversité végétale mais aussi animale sont en rapport avec l'accroissement démographique et les modes actuels de gestion de ce patrimoine.
Outres les impacts écologiques de cette dégradation, des impacts socio-économiques, sont de plus en plus préoccupants : Les paysans sont poussés à abandonner leurs exploitations et chercher du travail dans d'autres secteurs ou émigrer à l'étranger..
La plus part des ménages s'approvisionnent du marché en produits agricoles (fruits et légumes), traditionnellement obtenus dans leurs propres exploitations et l’abandon des parcelles se multiplie dans l’oasis.

2- Justifications du projet :

Les principaux motifs justifiant les activités envisagées sont les suivants:

La Tunisie a affiché sa détermination pour la conservation de son patrimoine génétique dont le palmier dattier et les arbres fruitiers locaux adaptés au terroirs . elle a ratifié la convention sur la biodiversité et a engagé de nombreuses études sur la diversité biologique en Tunisie et a arrêté un plan d’action pour la sa sauvegarde.

L'oasis de Chénini abrite un patrimoine riche en espèces cultivées ainsi qu'un savoir local ingénieux pour la mise en valeur (transformation, conditionnement, utilisations des sous produits etc.) de cette richesse. Malheureusement, les mutations et les transformations socio-économiques profondes qui ont eu lieu dans cette région ont mis en péril l'existence de cette biodiversité et ses formes diverses de valorisation et d'exploitation qui risquent de disparaître à jamais avec le départ des générations âgées

Le système actuel d’irrigation semble avoir des difficultés d’adaptation aux nouvelles données caractérisant les disponibilité en ressources en eaux et les besoins d’irrigation et ce en plus de l’impact négatif généré sur la salinisation des sols.
La gestion de l’eau dans l’oasis mérite une revue totale et une restructuration pour la rendre plus adaptée aux besoins de l’agriculture dans l’oasis.
Les aspects techniques, institutionnels et tarifaires nécessitent d’être revus dans le sens d’un encouragement au maintien de l’agriculture oasienne, d’une réduction de la salinisation des sols et d’une valorisation des parcelles abandonnées dans la Ghaba.

Les pratiques agricoles traditionnelles vivent une crise très grave alimentée par la rarification des espèces cultivés dans le 2ème étage et le recul de l’entretien du palmiers dans l’oasis.
L’oasis était l’unique source d’alimentation du marché en fruit et en légumes et ses excédents étaient acheminés vers d’autres régions. Aujourd’hui d’importantes quantités de fruit viennent d’autres régions de la république pour subvenir aux besoins de la population de la région.

Les forces du marché et l’abandon de certaines traditions d’utilisation des dattes de différentes variétés ont été à l’origine d’un sur-classement des dattes « deglet nour » en Tunisie au détriment des autres variétés dont la valeur commerciale s’est gravement effondrée sur le marché ce qui a amené les « fellahs » à ne plus les cueillir. Ceci s’est traduit par une certaine « érosion génétique » au niveau de l’oasis où il ne restera de place qu’aux palmiers donnant des dates commercialisables et à haute valeur.

L’absence d’une approche de gestion intégrée de l’oasis et l’inadaptation des structures locales aux exigences actuelles de l’oasis compte tenu des nouvelles contraintes rencontrées au niveau de l’exploitation des ressources naturelles ( eau , sol et flore) et du marché ont été à l’origine du développement, dans l’oasis, de l’élevage bovin et l’abandon de l’élevage traditionnel adapté aux capacités fourragères de l’oasis et aux tailles moyennes des exploitations.

Les impacts environnementaux sur les ressources naturelles de base ont eu des répercussions socio-économiques préoccupantes dont la réduction du rôle de la femme dans la gestion du patrimoine oasien et l’abandon des paysans de leurs exploitations pour aller chercher du travail dans d'autres secteurs ou émigrer à l'étranger.

3 Objectifs du projets :

Le projet vise à développer une nouvelle approche de gestion de l’oasis de Chénini basée sur la pleine implication de la population dans un aménagement intégré de l’oasis axé sur la conservation de la biodiversité et l’amélioration des sources des revenus des fellah, par :
- une participation à la base à la lutte contre l’érosion génétique du palmier dattier et des arbres fruitiers oasiens
- un meilleur usage des ressources en eaux
- une lutte contre la salinité des sols par l’expérimentation de nouvelles techniques de leur fertilisation
- une valorisation des produits et des sous produits du palmier dattier
- un développement des activités d’élevage adaptées à l’oasis
- un renforcement du rôle de la femme dans la sauvegarde du savoir faire local pour l’utilisation des ressources naturelles oasienne.
- Un meilleur entretien de l’oasis dans son ensemble

Les activités du projet sont conçues pour :
- Conserver la diversité biologique
- Lutter contre la dégradation des sols
- Appuyer la recherche , la collecte des données et la préparation d’inventaires
- Mobiliser les populations pour la protection de l’environnement
- Promouvoir le développement à l’intérieur d’un écosystème particulier

Le projet focalisera ses activités sur :

- la conservation génétique in situ chez un ou plusieurs fellahs de l’oasis et la création d’un jardin de la biodiversité
- l’expérimentation de nouvelles techniques de gestion des ressources en eaux
- l’expérimentation de la fertilisation des sols par le compostage des déchets végétaux de l’oasis
- le développement d’activités économiques génératrices de revenus impliquant particulièrement les femmes, basées sur l’élevage adapté à l’oasis et la valorisation des produits de terroir et le savoir faire local
- la mise en valeur des parcelles abandonnées dans la Ghaba
- la sensibilisation à la conservation de la biodiversité biologique et la valorisation du savoir faire local en la matière
Activités du projet

L’ASOC , en collaboration avec ses partenaires, exécutera les activités suivantes :

Résultat 1 : conservation génétique in situ et création d’un jardin de la biodiversité

Activité 1.1 : Prospection et repérage du matériel végétal cultivé dans l’oasis de Chénini et préparation d’un inventaire de la biodiversité végétale de l’oasis

Activité 1.2 :Assistance à la population pour la collecte et la replantation / réintroduction du matériel végétal repéré

Activité 1.3 :Création d’un jardin de la biodiversité dans l’oasis ( aménagement , plantation, )

Activité 1.4 :Inventaire, enregistrement et documentation du savoir-faire lié à l'exploitation et à la valorisation de la biodiversité à l'oasis et des produits et sous produit de l’oasis et l’amélioration de la rentabilité agricole.

Activité 1. 5 : Sensibilisation de la population à la nécessité de protéger la biodiversité biologique de l’oasis et à la contribution à la régénération des espèces arboricoles disparues ou menacées

Activité 1.6 Animation du jardin de la biodiversité: accueil de public (élève, fellahs, jeunes,…), formation, sensibilisation, information

Activité 1.7 Réalisation d’une plaquette et d’une exposition autour du thème de la biodiversité de l’oasis.

Activité 1.8 Organisation d’une journée de la biodiversité dans les oasis

Résultat 2 : lutte contre la salinisation et fertilisation des sols par le compostage des déchets végétaux de l’oasis

2.1 Constitution d’une base des données sur les sols de l’oasis ( potentialités, fertilité, salinité…)

2.2 Encouragement au recyclage des déchets végétaux de l’oasis et à l’expérimentation de la fertilisation du sol par le compost

2.3 Renforcement des capacités de broyage des déchets de palmier lancé à titre expérimental par l’ASOC

2.4 Expérimentation des nouvelles techniques d’irrigation économe d’eau sur quelques parcelles de l’oasis

2.5 Sensibilisation des fellahs à fertilisation biologique des sols et la réduction de l’utilisation des fertilisants chimiques.

2.6 Implication des étudiants dans la préparation des mémoires de fin d’études sur la problématique de l’oasis

Résultat 3 : Amélioration des revenus des fellahs et implication de la femme dans le maintien des activités agricoles rentables dans l’oasis


3.1 Développement d’activités économiques génératrices de revenus impliquant particulièrement les femmes, basées sur l’élevage adapté à l’oasis et la valorisation des produits de terroir et le savoir faire local en matière de valorisation des produits et sous produits du palmier et des arbres fruitiers.

3.2 Formation des femmes-agriculteurs aux techniques d’élevage adapté à l’oasis

3.3 Vulgarisation de la réglementation et des avantages régissant l’appui aux petits agriculteurs ( irrigation, élevage, régénération de l’arboriculture, énergies renouvelables )

3.4 Définition des apports possibles aux bénéficiaires du projet à travers le système d’incitations en vigueur pour le développement agricole

3.5 Assistance personnalisée aux bénéficiaires du projet pour la définition d’actions de soutien pour la gestion de leurs exploitations et l’amélioration de leurs revenus

3.6 Appui au développement d’activités de soutien à celles des actions de protection de l’environnement (élevage , transformation et conditionnement des produits de l’oasis)

Résultat 4 : Participation à l’emploi des jeunes par la valorisation des parcelles abandonnées et le développement de nouvelles activités

4.1 Recensement des parcelles abandonnées et analyse des causes de leur abandon

4.2 Identification de 5 parcelles pouvant être valorisées par des jeunes en chômage

4.3 Assistance et appui aux jeunes à la valorisation des parcelles abandonnées et leur exploitation

4.4 Information sur les résultats de cette valorisation basée sur l’emploi des jeunes en chômage et partage des leçons apprises


Résultat 5 :Développement d’une approche participative de gestion intégrée de l’oasis

Activité 5.1 : Etude des potentialités de l’oasis et sa vulgarisation auprès des fellahs

Activité 5.2 : Expérimentation de nouvelles techniques de gestion des ressources en eaux

Activité 5.3 : Mobilisation des fellahs pour une gestion intégrée de l’oasis et leur sensibilisation à la conservation de la biodiversité biologique de leur oasis

Activité 5.4 : Constitution d’un groupement de développement dans l’oasis et appui au démarrage de ses activités pour soutenir une gestion intégrée et durable de l’oasis

Résultat 6 : Appui aux travaux de recherche et établissement d’inventaires en coopération avec des institutions spécialisées

Activité 6.1 : 4 :Inventaire de la biodiversité dans l’oasis ( variété des palmiers dattiers et arbres fruitiers)

Activité 6.2 :Inventaire du savoir-faire lié à la valorisation des produits et sous produits du palmier à Chénini

Activité 6.3 Implication des étudiants préparant des projets de fin d’étude dans la recherche sur l’oasis.


Résultat 7 : Développement de liens de coopération et d’échange d’expériences avec d’autres ONG ou structures oeuvrant dans le domaine de la biodiversité et du développement durable.

Activité 7.1 : Organisation d’une journée sur la biodiversité dans les oasis ( activité 1.8)

Activité 7.2 : Développement d’un site WEB sur le projet


 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
Association de Sauvegarde de l'Oasis de Chenini
Country:
Tunisia
Area Of Work:
Biodiversity
Grant Amount:
US$ 50,000.00
Co-Financing Cash:
US$ 39,000.00
Co-Financing in-Kind:
Project Number:
TUN/00/02
Status:
Satisfactorily Completed
Project Characteristics and Results
Gender Focus
A specif focus on involving women in breeding and local (from the oasis) products valorization activities, is to notice.
Emphasis on Sustainable Livelihoods
Job opportunities creation. Development of economic activities in order to generate income for women mainly.
+ View more

SGP Country office contact

Ezzeddine Ferchichi

Address

UNDP TUNISIA/ Immeuble Prestige
Lac I, Tunis, 1053