Lutte contre la désertification à travers la valorisation des eaux de drainage dans les oasis de Hazoua, Gouvernorat de Tozeur
Lutte contre la désertification à travers la valorisation des eaux de drainage dans les oasis de Hazoua, Gouvernorat de Tozeur
Le projet Lutte contre la désertification à travers la valorisation des eaux de drainage dans les oasis de Hazoua, Gouvernorat de Tozeur vise à améliorer la fertilité du sol dans les oasis biodynamiques de Hazoua à travers le renforcement de la production du compost.

Les activités et résultats du projets:
Résultat 1 : La structure et la fertilité du sol dans les parcelles conduites en mode biodynamique sont améliorées.

Activités
Activité 1.1 : Optimiser l’utilisation de l’unité de compostage des déchets de l’oasis et accroître ses capacités de production et produire suffisamment de fertilisants organiques pour les parcelles biodynamique par l’enrichissement des quantités des déchets dégagés des parcelles en azote


Activité 1.2 : Enrichir le compost produit en azote par l’introduction des déchets organiques animales et végétales
Activité 1.3 : Maîtriser la gestion de l’opération de compostage pour assurer un rendement optimum et une meilleure qualité
Activité1.4: Amender le sol des 120 parcelles de l’oasis conduites en biodynamique par le compost produit
Résultats 2 : Les eaux de drainage sont valorisées à des fins agricoles et sylvo-pastorales en vue de réduire les effets de l’hydromorphie et la salinisation du sol au niveau de l’oasis

Activités
Activité 2.1 : Elaborer l’étude d’exécution de l’aménagement du périmètre irrigué pour la valorisation des eaux de drainage
Activité 2.2 : Procéder à l’aménagement du périmètre irrigué destiné à la production des cultures fourragères et des arbustes forestiers selon l’étude d’exécution réalisée ;
Activité 2.3 : Introduire des cultures fourragères à haut potentiel productif et tolérant à la salinité élevée des eaux de drainage
Activité 2.4 : Introduire des nouvelles espèces d’arbustes forestiers à haut potentiel productif et tolérant à la salinité élevée des eaux de drainage à titre pilote
Activité 2.5 : Prendre en charge le fonctionnement des 2 stations de pompage existantes destinées pour le refoulement des eaux de drainage en vue d’assurer l’acheminement de l’eau vers le périmètre irrigué (prévoir éventuellement des équipements à énergie solaire);


Activité 2.6 : Assurer le suivi de l’adaptation des nouvelles espèces introduites et de l’évolution de la salinisation du sol au niveau du périmètre irrigué par les eaux de drainage ;
Activité 2.7 : Partager les leçons apprises avec les différends acteurs de l’agriculture oasienne dans les gouvernorats du Sud Ouest et documenter les résultats


Résultat 3 : La matière organique en provenance d’un élevage biodynamique est disponible en quantité suffisante pour le renforcement de la production du compost.
Activités
Activité 3.1 : Elaborer une étude sur la promotion d’un élevage biodynamique basé sur la production fourragère du périmètre irrigué et des sous-produits de l’oasis.
Activité 3.2. : Mettre en place l’infrastructure et des équipements nécessaires à la conduite de l’élevage ;
Activité 3.3. : Suivre et documenter les premiers résultats de la conduite de l’élevage biodynamique;
Activités 3.4. : Organiser des sessions de formation portant sur l’élevage biodynamique au profit des membres du GDA et du responsable du projet ;
Activités 3.5 : Organiser des sessions de formations au profit des agriculteurs de l’oasis de Hazoua valorisant les résultats de l’expérience de l’élevage biodynamique
Résultat 4 : Les parcours des zones périphériques à l’oasis sont améliorés par des plantations pastorales autochtones.
Activité
Activité 4.1. : Elaborer un plan d’aménagement et de gestion des parcours (charge de pâturage, périodes et modalités d’exploitation..)
Activité 4.2. : Aménager le périmètre pastoral à travers la réintroduction des espèces pastorales autochtones (mise en repos, plantation et re-semis) ;
Activité 4.3. : Sensibiliser les éleveurs de la région sur la mise en repos des parcours et l’amélioration pastorales par les espèces autochtones


Activité 4.4. : Former les membres du GDA et le responsable du projet en matière d’aménagement et de gestion des parcours ;
Résultat 5 : Les capacités institutionnelles du GDA sont développées

Activités
Activité 5.1 : Doter le GDA d’un plan de développement institutionnel selon ses attributions et les activités à mener


Activité 5.2 : Doter le GDA de personnel permanent pour le conseil technique et la conduite du projet


Activité 5.3 : Equiper le local du GDA (meubles, outils informatiques, fournitures de bureau, branchement téléphonique)
Activité 5-4 : Renforcer les capacités des membres du GDA et de son personnel permanent en matière de gestion administrative et financière, de communication et de travail en équipe
Résultat 6 : La gestion du projet est assurée d’une façon participative

Activités
Activité 6.1 : Organiser un atelier de lancement du projet
Activité 6.2 : Documenter les activités du projet et leurs résultats
Activité 6.3 : Organiser des visites d’échange d’expérience avec d’autres organisations de base
Activité 6.4 : Organiser un atelier mi-parcours du projet
Activité 6.5 : Organiser un atelier d’évaluation et d’échange d’expériences après achèvement du projet
Activité 6.6 : Documenter le projet pour partager les leçons apprises

 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
Groupement de Développement de l'Agriculture Biodynamique
Country:
Tunisia
Area Of Work:
Biodiversity
Land Degradation
Grant Amount:
US$ 40,000.00
Co-Financing Cash:
US$ 47,000.00
Co-Financing in-Kind:
US$ 12,000.00
Project Number:
TUN/SGP/OP4/CORE/08/01
Status:
Satisfactorily Completed

SGP Country office contact

Ezzeddine Ferchichi

Address

UNDP TUNISIA/ Immeuble Prestige
Lac I, Tunis, 1053