Sensibilisation sur l’importance de la conservation des ressources génétiques horticoles pour l’adaptation au Changement Climatique
Sensibilisation sur l’importance de la conservation des ressources génétiques horticoles pour l’adaptation au Changement Climatique
Contexte et justifications du projet
1. Le contexte
L’Association regroupe les sortants de l’ESHC. Ce sont des techniciens, des responsables et des décideurs dans le domaine de l’agriculture. Les anciens de Chott Mariem travaillent dans l’administration tunisienne surtout dans le Ministère de l’Agriculture et des Ressources Hydrauliques (Différentes Directions du Ministère, les CRDA, les Groupements Interprofessionnels, UTAP, les écoles de formation, ..) et dans le secteur privé (bureaux d’études, des Sociétés de Mise en Valeur Agricole, des pépiniéristes, des exploitants agricoles…). Donc les anciens de Chott Mariem sont bien représentés dans la filière agricole : producteur, enseignant, chercheur, planificateur et décideur.
2. Problématique des ressources génétiques horticoles en Tunisie
La Tunisie est caractérisée par l’existence de différentes variétés d’espèces horticoles : arbres fruitiers, palmier dattier, légumes, fourrages, cultures industrielles, espèces ornementales adaptées aux conditions édaphoclimatiques des différents agro-écosystèmes.
La révolution verte, la mondialisation, les nouvelles exigences du marché ont déséquilibré et perturbé le potentiel génétique pouvant ainsi causer des changements au niveau des espèces et surtout des variétés locales:
- Plusieurs variétés sont en cours de disparition dont certaines seraient parmi les plus adaptées aux conditions difficiles biotiques et/ou abiotiques.
- Plusieurs variétés sont en train d’être introduites et sont en train de remplacer des variétés tunisiennes mieux adaptées aux conditions édaphoclimatiques.
- Les nouvelles variétés introduites cultivées sur le même site avec les variétés locales peuvent entraver la pureté génétique.

3. Justifications du projet
Le projet s’inscrit dans le cadre du domaine focal de la préservation de la Biodiversité (Agro biodiversité) en rapport avec le Changement climatique et dans le cadre du PO1 : écosystème arides et semi arides
Le projet entre dans le cadre de la politique de l’Etat qui a élaboré, une stratégie nationale d’adaptation de l’agriculture tunisienne et des écosystèmes aux changements climatiques.
Il y a une nécessité de prise de conscience collective des effets des changements climatiques.
Ce projet a des relations très étroites avec d’autres projets financés par le gouvernement tunisien tels que les projets de recherche au sein des institutions supérieures agricoles et la création du banque de gènes gérée par le ministère de l’Environnement et de Développement Durable. Il est aussi en relation étroites avec les 3 Conventions des Nations Unies : Conservation de la biodiversité, lutte contre la désertification et Changement Climatique.

Objectifs, résultats, activités et produits du projet
1. Objectifs du projet
Le projet vise :
La conservation des variétés des espèces horticoles tunisiennes à travers :
- La sensibilisation par des ateliers, des séminaires, des brochures, des programmes radio, TV, articles de presses, site web.
- La collecte et la conservation ex-situ et in-situ chez des agriculteurs conservateurs
- Elaboration d’un module de formation sur les ressources génétiques et le Changement climatique

2. Résultats du projet
Résultat 1 : Les producteurs, les responsables et les décideurs sont sensibilisés sur l’importance de la conservation des ressources génétiques
Ce résultat vise la participation de l’association à dresser une stratégie pour la préservation du potentiel génétique horticole permettant de faire face aux effets négatifs du changement climatique.

Résultat 2 : Les principales variétés menacées des espèces horticoles sont documentées conservées ex-situ et si possible in-situ
Il s’agit de faire une enquête la plus large possible couvrant le territoire tunisien où exercent les membres de l’association afin de répertorier l’existant des variétés objet du présent projet, les décrire et les conserver (collections, banque nationale de gênes, banques spécialisées de gênes) .

Résultat 3 : Un module de formation sur les ressources génétiques et l’adaptation au Changement climatique est développé pour être dispensé dans les établissements supérieurs Agricoles.
Ce module permet une prise de conscience collective sur l’importance de la conservation des ressources génétiques horticoles pour l’adaptation au changement climatique.



Résultat 4 : Les capacités de l’Association sont développées
Ce résultat vise le renforcement des capacités de l’association d’influer sur l’avenir et catalyser l’élaboration de stratégie pour un développement durable de notre agriculture et la prévention des problèmes ultérieurs provenant du changement climatique.

Résultat 5 : La gestion du projet est assurée d’une façon participative
La conduite du projet s’appuiera sur une démarche participative en vue d’assurer l’implication des différents partenaires et acteurs concernés dans l’ensemble des étapes de planification et de mise en œuvre.
- Comité de pilotage impliquant :
- Ministère de l’Environnement et du Développement Durable
- Ministère de l’Agriculture :
? IRESA
? L’ISA Chott-Mariem
? GIFRUITS
? GIL
? AVFA
? Centres Techniques (Centre technique des céréales, de la pomme de terre, de l’agriculture biologique, etc.).

3. Activités et produits du projet

Résultat 1 : Les producteurs, les responsables et les décideurs sont sensibilisés sur l’importance de la conservation des ressources génétiques horticoles

Activité 1.1- Actualisation du site web
Activité 1.2- Organisation de séminaires, ateliers et journées d’informations
Activité 1.3- Concevoir multiplier et diffuser des prospectus, des dépliants, des posters, etc.
Activité 1.4- Programmation des émissions radio et articles de presse
Résultats 2 : Les principales variétés menacées des espèces horticoles sont documentées conservées ex-situ

Activité 2.1- Délimitation de la zone d’intervention
Activité 2.2- Etablir un modèle d’enquête
Activité 2.3- Se documenter sur des travaux similaires antérieurs
Activité 2.4- Désignation de représentants régionaux
Activité 2.5- Collecte d’informations sur les espèces en question
Résultat 3 : Un module de formation sur les ressources génétiques et l’adaptation au Changement climatique est développé pour être dispensé dans les établissements supérieurs Agricoles

Activité 3.1 : Désignation d’un comité scientifique
Activité 3.2. : Contact avec les établissements
Activité 3.3. : Proposition des projets de fin d’études sur ce thème
Activités 3.4. : S’informer et évaluer le module
Activités 3.5 : Actualisation et amélioration du contenu du module
Résultat 4 : Les capacités de l’Association sont développées

Activité 4.1. : Créer des partenariats avec des établissements de R&D
Activité 4.2. : Développer des activités avec les ONGs
Activité 4.3 : Formation des membres et des personnels de l’association
Activité 4.4. : Recrutement d’un ingénieur national
Activité 4.5. : Echange d’expériences avec des ONG nationaux et internationau
Activité 4.6 : Equipement du bureau
Résultat 5 : La gestion du projet est assurée d’une façon participative

Activité 5.1 : Organiser un atelier de lancement du projet, désignation d’un comité de pilotage et identification des coordonnateurs régionaux
Activité 5.2 : Documenter les activités du projet
Activité 5.3 : participer aux ateliers et aux séminaires nationaux
Activité 5.4 : Organiser un atelier mi-parcours
Activité 5.5 : Organiser un atelier d’évaluation et d’échange d’expériences après achèvement du projet
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
Association des Anciens de l’Ecole Supérieure d’Horticulture de Chatt Mariem
Country:
Tunisia
Area Of Work:
Biodiversity
Climate Change Mitigation
Grant Amount:
US$ 33,000.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
US$ 47,900.00
Project Number:
TUN/SGP/OP4/CORE/08/07
Status:
Satisfactorily Completed

SGP Country office contact

Ezzeddine Ferchichi

Address

UNDP TUNISIA/ Immeuble Prestige
Lac I, Tunis, 1053