PLANTATION ET EXPLOITATION DURABLE DE PALMIER A HUILE
PLANTATION ET EXPLOITATION DURABLE DE PALMIER A HUILE
La sahélisation de la zone causée par le processus de la désertification et la forte pression humaine de la par des habitants aux abords du Parc National de Manda ont entrainé une modification importante de l’écosystème se traduisant une perte considérable de la biodiversité. De nos jours, le Parc est en plein restauration, les populations sont associées pour sa conservation. Beaucoup d’initiatives sont entreprises mais la précarité de la vie de la population freine les actions et les bonnes volontés engagées. Le palmier à huile est un arbre très résistant. Le site de plantation situé aux abords du fleuve « Barh-Kô » est un atout d’ordre naturel. .
Le palmier à huile est un arbre comme son nom l’indique, en plus de l’huile de palme ; il peut être utilisé sous divers produits ; notamment de l’huile de palme est comme l’huile d’arachide, la transformation de savon à base de son l’huile ; l’huile de palmiste qui provient de l’amende pour la consommation. La coque peut servir comme source d’énergie pour la fabrication des repas ; pour chauffer le fer par les forgerons ; ces mêmes coques peuvent être utilisées comme des graviers qu’on peut mélanger avec du ciment pour la construction des maisons ; les feuilles sont utilisées pour la construction des maisons. La construction des seccos ou des maisons avec les feuilles de palmier peut est d’une durée de dizaine d’années. Les feuilles ou les branches tissées sont utiles pour la construction des hangars pour les écoles ; elles peuvent durer à plus de cinq (5) ans. Le palmier est un arbre que le vent ne peut le déraciner facilement ; le tronc vieillit, il pourrit de haut vert le bas et protège bien la nature. Ses souches fertilisent bien le sol pour l’exploitation agricole. On peut extraire du palmier de la sève pour la fabrication de vin non fermenté de meilleur qualité mais aussi de l’alcool à 100° (alcool à brulis) qu’on peut utiliser par les services de la santé. Les tourteaux seront vendus pour l’engraissement des animaux. Le tronc pourri développe des champignons qu’on peut manger. La durée de production oscille de 25 ans au minimum à 40 ans au maximum. Sa production est de deux saisons pendant une année. Un palmier produit 50kg de noie/an. La vulgarisation des divers produits à base de palmier à huile et ses feuilles qui régénèrent facilement comme bois de chauffage, son utilité pour la haie vive des plantations. Le projet de la création et d’utilisation durable d’un champ de palmier à huile est une initiative louable pour réduire la forte pression humaine exercée sur le Parc National d’une part ; d’augmenter le revenu des membres du groupement et à terme la création d’emploi ou de nouveaux métiers.
Ainsi, le projet entre en droite ligne avec le Programme de Gestion de Ressources Naturelles que le gouvernement met en place dans le cadre de la stratégie nationale de la réduction de la pauvreté au Tchad. Mais et surtout de la politique de la biodiversité pour la protection du Parc National de Manda de PNUD. La réalisation effective du projet entre bien dans le diagramme des diverses activités des partenaires de développement du Tchad. Il en est de même pour la politique de l’Etat sur la sécurité alimentaire baptisé : PNSA (Programme de Sécurité Alimentaire)
1.2 Contexte organisationnel et la capacité à mettre en œuvre le projet (1page).
Le groupement Action Horizon Vert est créé le 15 /04 / 2006 à Sarh, chef-lieu de la région du Moyen Chari. L’idée créatrice de l’organisation est née du constat amer de la misère criante dont croupisse la population ou singulièrement les producteurs ruraux, de la mauvaise gestion des ressources naturelles et de revenus qui affecte dangereusement la biodiversité de la zone. Elle développe une approche participative considérée comme stratégie utile pour la préservation de l’environnement ou la reconversion de la mentalité. L’organisation est reconnue officiellement par l’administration publique, le 11/11/2006, sous le N° 72/G/MDICA/11/11/2006. Elle a une durée de six (6). Elle a une durée de six (6). Ses groupes cibles du groupement sont les jeunes, les enfants, les femmes et les hommes.
Les objectifs assignés au Groupement Action Horizon Vert sont les suivants : Contribuer de manière efficace à la protection de l’environnement ; pratiquer les activités d’hygiènes et contribuer à la consommation de l’eau potable ; pratiquer les activités agricoles et le petit élevage ; lutter contre l’analphabétisme et appuyer la scolarisation des filles ; lutter pour l’autosuffisance alimentaire ; lutter contre les IST/VIH/SIDA et les autres maladies…La production des pépinières des plants forestiers et fruitiers pendant les dernières années a permit à l’organisation de contribuer à la perte de biodiversité, l'atténuation des changements climatiques et / ou l'adaptation, la dégradation des sols / gestion durable des forêts, etc.
L’organisation renferme d’emblée des hommes et femmes qui sont d’ailleurs disposés pour la mise en œuvre de ce projet. Doté d’expériences, le groupement dispose des compétences avérées et une capacité de gestion pour conduire ce projet du début jusqu’à la fin et pour sa pérennité post-financement.
1.3 Objectifs de projet et résultats attendus (1 page).
Le projet de la plantation et l’exploitation durable de palmier à huile au village de Roua Gentil, canton Kokaga dans le département de Barh-Kô, région du Moyen Chari au Tchad vise l’objectif global qui est : Augmenter les revenus des membres par la conservation et l’utilisation durable d’un champ de palmier à huile.
D’une manière spécifique ; à priori le projet permettra de créer et exploiter durablement un champ de palmier à huile à Roua Gentil ; secundo : diversifier les sources de revenus du groupement et la population dans un environnement préservé en conservant et exploitant rationnellement le palmier à huile cultivé et tertio : contribuer à l’amélioration de l’alimentation et de l’habitat de qualité.
Le palmier à huile est un arbre très résistant qui ne demande pas plus d’un arrosage. Le site de plantation situé aux abords du fleuve « Barh-Kô » est un atout d’ordre naturel. Pourtant, l’arbre est utile mais le manque d’initiative pour le cultiver au Tchad, notamment dans les zones propices comme les larges des fleuves et cours d’eaux est ignorée et méconnue par la population.
Le palmier à huile est un arbre comme son nom l’indique, en plus de l’huile de palme ; il peut être utilisé sous divers produits ; notamment de l’huile de palme est comme l’huile d’arachide, la transformation de savon à base de son l’huile ; l’huile de palmiste qui provient de l’amende pour la consommation. La coque peut servir comme source d’énergie pour la fabrication des repas ; pour chauffer le fer par les forgerons ; ces mêmes coques peuvent être utilisées comme des graviers qu’on peut mélanger avec du ciment pour la construction des maisons ; les feuilles sont utilisées pour la construction des maisons. Voila les quelques aspects socio-économiques de l’exploitation durable de cette espèce d’arbre dans la localité. Ces raisons motivantes sont prises par les membres de ‘organisation pour en faite le valoriser dans cette partie du pays.
• Les résultats spécifiques attendus du projet de la plantation de palmier à huile sont : la gestion durable des sols ; la gestion intégrée des écosystèmes puis augmentation de la population d’espèces particulières en vue de contribuer à l’environnement durable. Le projet vise à l’extension des parcelles d’un hectare en plus à partir de la deuxième année de l’exécution du projet. Les résultats attendus du projet de plantation de palmier à huile dans cette périurbaine de la ville de Sarh sont :
Résultat 1. Le palmier à huile est cultivé sur un terrain de quatre (4) hectares.
Résultat 2. Formation en entretien et gestion rationnelle du champ de palmier à huile.
Résultat 3 : Les membres du groupement sont formés en techniques de transformation des fruits à base de palmier à huile et des feuilles et branches de l’arbre…
1.4 Description des activités de projet (2.5 pages).
Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, plusieurs activités sont inscrites pour développer afin de parvenir aux résultats escomptés. Ainsi, pour le résultat 1 : le palmier à huile est cultivé sur un terrain de quatre (4) hectares. Les différentes activités à menées sont les suivantes :
Activité 1.1. Préparer le terrain.
Activité 1.2. Réaliser un forage et équipements.
Activité 1.3 : Préparation des troues pour les plants.
Activité 1.4 : Planter les plants de palmier à huile.
Activité 1.5 : Mettre en terre la haie vive devant servir de brise vent.
Activité 1.6 : Arrosage et entretenir des plants mises en terre.
Activité 1.7 : Récolte des produits de palmier.
S’agissant du résultat 2 qui consiste à la formation, entretien et gestion rationnelle du champ de palmier à huile ; les activités ci-dessous sont prévues.
Activité 2.1 : Commercialiser les fruits et les autres sous-produits de palmier à huile ensuite renouveler les nouveaux plants.
Activité 2.2 : Sensibiliser et conscientiser les populations ou communautés locales de Roua Gentil et du canton Kokaga sur la valorisation de l’importance des arbres fruitiers sauvage, en particulier et de la protection de l’environnement en général.
En ce qui concerne le résultat attendu 3, les activités principales à développer sont :
Activité 3.1 : Former les membres du groupement en techniques de transformation, de préparation des autres produits pour l’habitat à base de palmier à huile.
Activité 3.2 : Commercialisation des produits de palmier à huile.
Activité 3.2 : Vulgarisation des différentes techniques acquises.
 

Project Snapshot

Grantee:
Country:
Chad
Area Of Work:
Biodiversity
Operational Phase:
Phase 5
Grant Amount:
US$ 27,647.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
Project Number:
CHD/SGP/OP5/CORE/BD/12/004
Start Date:
7/2012
End Date:
6/2014
Status:
Project Terminated Before Completion

SGP Country office contact

Vacant
Phone:
0023522515757

Address

PO 906
Ndjamena