Production, protection et conservation durable de l’environnement
Production, protection et conservation durable de l’environnement
L’Action pour la promotion, la Promotion de l’Environnement Ecologique et de Développement en abrégé APPED est créé le 2 octobre 1989 dans le Canton Balimba, sous préfecture de Balimba, département du Barh-Koh. Région du Moyen Chari. L’idée de la création du groupement est né du constat de la misère des paysans et la mauvaise gestion des ressources naturelles à l’origine de la perte de la biodiversité dans la zone de Balimba. Le groupe cible de l’organisation sont les enfants, les femmes et les hommes habitant le canton Balimba. Bref, APPED est reconnu officiellement le 3 Janvier 1995 sous le N°52/SPR/CLAC/95, par Mr WALLAH FIRMIN.
A.1 Objectif de l’APPED
L’APPED poursuit les objectifs suivants :
- Promouvoir et vulgariser la production des pépinières d’arbres dans la région et contribuer à la protection et la conservation de notre environnement ;
- Développer le jardin école dans la région dans le cadre de l’extension des techniques de production des pépinières , de la plantation et entretien des arbres ;
-Développer la conscience sur l’environnement chez les producteurs sur les populations en intensifiant les sensibilisations dans les différents cantons ;
-Lutter contre la pauvreté par la vente des pépinières et fruits, en même temps que les IST/VIH ;
-Reboisement les aires réservées ou protégées des cantons de la région ;
-Valoriser les espèces sacrées telles que le karité, le néré, le combretum , le caicedrat et le rônier qui sont dits centenaires…
Lutter conte l’analphabétisme, ignorance...
A.2 Structure de l’APPED
Le groupement est dirigé par un Bureau Exécutif (BE) composé de sept (7) membres ;
- Un président ;
- Un secrétaire général ;
- Un secrétaire general ;
- Une trésorière générale ;
- Deux conseillers ;
- Deux commissaires aux comptes.

L’actuel BE a été mis en place depuis 2001. Les membres sont des bénévoles ; L’Action comprend Quinze (15) femmes(06) et un (09) hommes
A.3 Fonctionnement
- Le bureau se réunie deux (2) fois par mois ;
- Douze (12) réunons par an ;
- Annuellement, on note deux (2) AG par an.
- Plus de 20 AG sont tenues depuis la création de l’APPED(1995) ; les membres participent régulièrement à l’AG ; C’est l’AG qui prend des décisions l’Action avec l’accord des trois ¾ des membres présents ;
- La dernière AG a lieu le23 juillet 2009.
A.4 Réalisation et financements
Depuis la création de l’Action à nos jours, l’Action a réalisé 4 hectares de verger en production comptant environs 1800 pieds composés de manguiers, goyaves ,et citronniers et plus de 3000 plants mis en pots,1500 pieds d’arbres, toutes espèces, forestiers (deux hectares de parcelles reboisées). L’APPED a fait aussi la transformation des produits locaux et leur conservation, et a acheté 5 charrettes de terres noires en stock et 6 charrettes de fumiers organiques.
L’Action a son jardin école, fonctionnant avec les fonds de son auto financement. Elle est une porte d’entrée prometteuse pour intéresser les jeunes à l’agriculture, leur donnant les moyens de se nourrir, assurer la sécurité alimentaire future des ménages et endiguer l’exode rural. Au total, trois projets financés par EREINE, PSAOP, FJP II d’un montant global de 10 530 000FCFA sont pérennisés et fonctionnent jusqu’à ce jour et permettent à l’organisation de s’auto fonctionner
Nom de l’organisation : APPED
Objectifs du projet
Objectif global : Augmenter les revenus par la production des pépinières et impliquer les chefs traditionnels et religieux dans la protection , conservation et gestion des ressources naturelles et l’équilibre écologique. Diffuser les techniques de production et de plantation des arbres à travers un jardin école pour les jeunes
Objectif spécifique 1 : produire en quantité et en qualité suffisante tous les ans et créer des forêts durables à Balimba, victimes d’utilisation de bois de chauffes. Lutter contre la coupe abusive des arbres ,l’érosion de sol par le biais de notre jardin école pour les jeunes
Objectif spécifique 2 :Reboiser les aires réservées ou protéger en collaboration avec les autorités locales au niveau départemental et exciter les collectivités par le présent projet ,à organiser et comprendre l’importance de l’environnement à travers les grands centres ,cantons et villages reculés
Objectif spécifique 3 : Encourager la plantation des arbres forestiers (leucoeu , accacia Alida …) et ceux de sacrés et centenaires (caicedrats, néré, roniers…) favorisant la réalisation positive des travaux champêtres et diversifier les ressources de l’organisation et population dans un environnement préservé en conservant par des espèces fertilisantes

Domaines Focaux du FEM

Biodiversité Domaines thématiques multiples Changements climatiques ;
Dégradation des Terres



Programme Opérationnel du FEM

1, 11, 12 et 15
Liens avec les OMD1
OMD 1 : Eradiquer l’extrême pauvreté et la faim : La forte main d’œuvre créée par le projet, les recettes générées par la commercialisation des plants et les produits dérivés contribuent à la réduction de la pauvreté.
OMD 3 : Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes : Le projet est mixte. Les Femmes du groupement sont impliqués aussi directement dans la gestion et l’utilisation de la forêt.
OMD 4 : Réduire la mortalité des enfants de mois de 5 ans : La réduction l’extrême pauvreté et la faim (OMD1), notamment par l’augmentation des revenus et du potentiel productif des parents, améliore les statistiques de la mortalité des enfants.
OMD 5 : Améliorer la santé maternelle : La contribution du projet à l’OMD4 est similaire à celle de ‘OMD5. En effet, l’augmentation des revenus et du potentiel productifs des ménages, ont chacun un effet positif sur l’amélioration de la santé maternelle.
OMD 6 : Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et les autres maladies : La pauvreté et la faim sont les causes primaires de la propagation du VIH/SIDA. Quand des mères sont obligées de se prostituer pour gagner leur vie ou nourrir leurs enfants, elles sont plus exposées au VIH/SIDA. L’amélioration des revenus monétaires et de la productivité des bénéficiaires, autant que l’accès aux services de santé de base, l’information et la sensibilisation, sont des facteurs, très à même de combattre le VIH/SIDA, le paludisme et les autres maladies.
OMD7 : Assurer un environnement durable : L’augmentation de revenus et la création de nouvelles activités liées à ce projet aura pour conséquence la réduction de la pression exercée sur le reste de quelques arbustes et donc sa conservation.

1 .2 Contexte organisationnel et la capacité à mettre en œuvre le projet
A) APPED est une organisation communautaire à but non lucratif*
B) Durée d’existence : 17 ans environs et elle a une maitrise parfaite en gestion de micro projets reçu de la Fondation jean Paul II, en 2004 ,pour la formation voyage d’échanges à l’ITRAD de Bébédjia et DELI et le financement de PSAOP, en 2007.

C) TABLEAU GRILLE DES RESULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS CORRESPONDANTS
Résultats attendus Contenu du projet Indicateurs de résultat
Résultat 1 : Les pépinières de plants sont produits sur un terrain de 01 hectare clôturé avec les citronniers en haie vive Objectif 1 : produire et planter dans des aires réservées ou communes libres à Balimba et autres zones touchées par la coupe abusive des arbres ou bois
Activité 1.1 : Preparer le terrain
Activité 1.2 : Réaliser le forage et acheter des équipements de pompage et irrigation L’APPED dispose d’un équipement d’irrigation, de pompage et du forage
Activité 1.3 : Faire de Piquetage et trous pour les plants
Activité 1.4 : Mettre en terre des plants 8 000 plants d’arbres s
Activité 1.4 : Mettre en place une haie vive devant servir de brise vent ter Le terrain de 8 hectares est entièrement clôturé.
Activité 1.5 : Irrigation des plants Une irrigation des plants est assurée
Résultat 2 : Formation en plantation, entretien et conservation durable de la forêt Objectif 2 :
Planter, Protéger, entretenir et conserver de façon durable des forêts créées les membres de l’ Action sont formés
Activité 2. : Commercialiser les arbres (stockés) et renouveler de nouveaux plants Accroissement des revenus des membres de l’APPED
Activité 2.2 : Sensibiliser la communauté sur la protection de l’environnement Communauté conscientisée et participe aux activités de protection de l’environnement
Résultat 3 : Les membres d l’APPED sont formés en techniques de production des pépinières ,la plantation et entretien des plants Objectif 3 : Améliorer la qualité de la production des différentes espèces d’arbres à la disposition des populations La qualité de l’amélioration de la production des arbres et diffusion est assurée
Activité 3.1 : Former des membres de l’APPED en techniques de production diverse et diffusion des plantes 20 membres du groupement sont formés
Activité 3.2 : Commercialisation des plants réalisés… et fruits , plus loin… Disponibilité des arbres
Activité 3.3 : Vulgarisation des techniques acquises Personnes formées et techniques acquises

1.4 DESCRIPTION DES ACTIVITES DE PROJET
La sahélisation de la zone due au processus de la désertification et la forte pression exercée par les populations riveraines sur le parc national de manda et le reste des zones ont entraîné une modification importante de l’écosystème se traduisant par use perte de la biodiversité. Aujourd’hui ,le Parc est en restauration ,les populations sont associées pour sa conservation, avec la politique du Gouvernement en vue de la protection de l’environnement.
Les initiatives sont nombreuses mais la précarité de la vie des populations limite les élans et les actions à entreprendre. Les pépinières et plants, source désormais de revenus dans le village ou canton sont toujours ignorés par les populations.
Le Parc National de Manda, par exemples ,est la ceinture verte qui sépare la zone sahélienne de la soudanienne et sa préservation est cruciale et constitue l’unique front contre la désertification. Cette façon de protéger et conserver l’environnement pousse l’APPED à promouvoir la production en grande quantité et qualité, des pépinières de plants en passant par la formation des élèves de différentes écoles par le biais de son jardin d’école.
Le projet production des de plants, utilisation et conservation durable d’une foret d’arbres forestiers et fruitiers est une initiative pour permettre de réduire la pression exercée sur le Parc , d’augmenter le revenu des membres du groupement, créé de nouveaux métiers, etc.
Le financement de ce projet permettra de renforcer la capacité des membres du groupement à l’entretien et à la gestion durable de la forêt de bambou mise en place.
Il permettra à moyen terme de :
Organiser les campagnes de sensibilisation de la communauté contre le feu de brousse, le braconnage, la coupe abusive des arbres, et de manière générale de lutter contre la désertification ;
• Développer la production des pépinières de plants artisanat à base de bambou dans le village ;
• Participer à la réduction de la pauvreté en créant une forte main d’œuvre dans le village ;
• Conscientiser la population en vue de les engager à travers le mécanisme de conservation et d’auto surveillance des ressources naturelles par la dénonciation des comportements néfastes à la conservation et à l’utilisation durable de la biodiversité.
a) Les activités de la plantation des haies vives, brise vent et.. les priorités environnementales nationales, les stratégies et plan d’action en matière de désertification, de biodiversité et de changement climatique
b) La pérennisation de ce projet est grande. Les pépinières et les plants sont sollicités. cette réalisation laisse un héritage riche en diversité biologique. Une exploitation durable de la diversité biologique (DB) se fera sentir par ce projet. Il est assorti d’un objectif spécifique qui la gestion et l’exploitation durable de la DB. Les connaissances et les surveillances de la DB améliorées, l’écosystème et espèces menacées inventoriées, conservées et restaurées, l’utilisation des ressources de substitution accrue, les pratiques d’exploitation durables adaptées, et enfin le partage juste et équitable des ressources du projet.

6. OBJECTIFS DU PROJET
OBJECTIF GLOBAL
Augmenter les revenus par la production de pépinières de plants et la vente des plantes et fruits ,et enfin la conservation et l’utilisation durable d’une forêt dense.
OBJECTIFS SPECIFIQUES
Objectif 1 : Créer et exploiter durablement les foret ;
Objectif 2 : Diversifier les sources de revenus du groupement et de la population dans un environnement préservé en conservant et utilisant rationnellement certaines espèces ;
Objectif 3 : Impliquer les chefs traditionnels et religieux dans la protection, la gestion de ressources naturelles et l’équilibre écologique.
Objectif4 : Conscientiser la masse et vulgariser les techniques liées à la production et protection de pépinières en plants par l’approche participative…
Activité 2 :2 : Sensibiliser la communauté sur la protection de l’environnement.
Budget
Subvention PNUD-FEM/PMF 9 864 750 FCFA 19 729, 5 US$ soit 46, 55 %
Apports organisation 11.325.000 FCFA 22 650 US$ soit 53, 45 %
Autres apports 0 FCFA 0 US$ soit 0 %
Coût total du projet 21 189 750 FCFA 43 279, 5 US$ 100 %

9. Le plan de suivi - évaluation
Procédure de suivi – évaluation
Le suivi –évaluation se fera de manière participative et comprendra
• Les Dossiers de Suivi- Evaluation (DES) : tous les trois mois
• Les Rapports Périodiques (RP) tous les trois mois
• Les Visites des Sites (VS) des bailleurs, tous les trois mois:
• Le Rapport d’Evaluation, à la fin du projet

Les formulaires pour produire les différents rapports seront reproduits à partir des annexes 12 à 17 du volume 2 de la stratégie du programme. Le rapport final inclura une évaluation des renseignements.
Suivi des activités
L’intervention mettra l’accent sur le suivi des réalisations à travers des rapports d’activités élaborés par différents intervenants sur la base d’un format défini à l’avance et préparé par les bailleurs. Des outils de collecte (fiche de collecte et autres) élaborés, seront fournis aux différents acteurs afin d’alimenter cette base de données à constituer dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet.
- Les rapports des différents intervenants seront centralisés par l’APPED qui redirigera par l’intermédiaire de son président un rapport mensuel, quatre rapports trimestriels et un rapport annuel par année de fin du projet.
- Des visites hebdomadaires seront organisées par la coordination du projet en fonction de l’ampleur des activités en cours.
- Des visites semestrielles seront effectués par une ONG partenaire et établira des rapports de progression des activités du projet.

Evaluation
- L’évaluation sera conçue et définie au terme de l’enquête participative de démarrage ;
- L’évaluation de la première année sera une évaluation interne avec une participation de structure de mise en œuvre de bailleur de fonds et des bénéficiaires ;
- L’évaluation de la fin du projet sera externe. Ses termes de référence seront de commun accord élaborés par l’APPED et le bailleur ;
- A titre indicatif, l’évaluation de la fin de projet s’intéressera aux résultats, impacts et aux stratégies de mise en œuvre et aux nouveaux besoins éventuels des bénéficiaires.
Le système d’information
Le bon fonctionnement et la réussite de ce projet dépendent en partie de la manière dont l’information est gérée. Bien que la description des postes aborde en partie cet aspect du projet. Il est important de préciser comment elle sera faite.
La communication
La communication sera assurée par des réunions de tout le personnel chaque fin de trimestre par ailleurs un tableau d’affiche sera monté à un endroit au niveau de la rentrée principale du bâtiment qui abritera le projet. Tous les informations et communiqués de service y seront affichés, les notes de service et les circulaires seront utilisées dans le projet.
La comptabilité générale
Toutes les données de comptables qui concernent ce projet, se trouvent au niveau de la comptabilité sous forme chiffrée, ainsi on pourra avoir selon les besoins, accès aux comptes de résultat, au bilan, au suivi de trésorerie etc.

 

Project Snapshot

Grantee:
Country:
Chad
Area Of Work:
Multifocal Area
Operational Phase:
Phase 5
Grant Amount:
US$ 19,730.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
Project Number:
CHD/SGP/OP5/CORE/BD/12/012
Start Date:
7/2012
End Date:
7/2013
Status:
Project Terminated Before Completion

SGP Country office contact

Vacant
Phone:
0023522515757

Address

PO 906
Ndjamena