Projet pilote de collecte et de valorisation des dechets ménagers
Projet pilote de collecte et de valorisation des dechets ménagers
Aperçu et contenu de proposition de projet
Le Batha est l’un des 22 régions du Tchad, dont le chef lieu est Ati. Il correspond à l’ancien Préfecture du Tchad. Cette région regorgeait d’une importante biodiversité, mais l’activité intense de l’homme a contribué à la dégradation de l’environnement. Par conséquent, la sûreté et l’existence de l’homme sont menacées. Devant ce état de fait, nous avions initié un projet (assainissement, valorisation des déchets solides et reboisement) afin de lutter contre la dégradation de l’environnement et l’amélioration des conditions de vie de la population.
Milieu physique :

La dégradation de l’environnement et le problème de la pollution se posent avec acuité en Afrique. L’un des problèmes majeurs que connaît particulièrement le continent est lié à la gestion des déchets urbains. En effet, dans le milieu rural ou urbain, l’homme produit par ses diverses activités une variante de déchets. Ceux-ci constituent un réel danger pour lui et son environnement. Le plus grand problème auquel sont confrontés la plupart des villes africaines est l’incapacité des gouvernements d’assurer les services de base tels que la collecte des ordures. Le Tchad n’échappe pas à cette règle. Malgré les moyens colossaux dont dispose la mairie de N’Djamena, elle n’arrive pas à juguler ce problème. Comme nous l’avons déjà souligné, l’expansion de la ville relative à la pression démographique réduit considérablement les espaces verts.
A l’instar des cités tchadiennes, la ville d’Ati connaît ce genre de problème. C’est pourquoi, elle a été choisie pour piloter ce projet au niveau du Batha Ouest. Elle dispose d’une mairie, mais les services de ramassage des ordures ménagers sont inexistants. Les ordures jonchent les rues et obstruent les voies d’évacuation des eaux usées. On y constate des dépotoirs sauvages dans la ville avec des conséquences graves pour la santé et l’environnement. La situation est aggravée par : L’expansion galopante de la ville ; L’absence de décharges finales ; L’incapacité de la mairie à évacuer les déchets ménagers et l’incivisme de la population qui dépose de manière anarchique les déchets dans les lieux et espaces publics.
La destruction du couvert végétal et l’ensablement qui prend des proportions inquiétantes. Une fois mis en place, le projet contribuera à l’atteinte de quatre avantages environnementaux majeurs, à savoir :
Assainir complètement la ville d’Ati, réduire l’impact des POPs par la mise en place des systèmes efficaces de collecte et de valorisation des ordures ménagères, atténuer les effets de changements climatiques par la séquestration du carbone (reboisement), restaurer les sols et sauvegarder les écosystèmes.
Le projet se situe en droite ligne des objectifs 1 et 7 du millénaire pour le développement, réduire l’extrême pauvreté et assurer un environnement durable.
Le projet intègre quelques axes stratégiques conformément à la stratégie nationale de réduction de la pauvreté dont :
Axe 1 : Promouvoir la bonne gouvernance à travers le choix d’appuyer les OBC.
Axe 2 : Améliorer le capital humain par la formation et la sensibilisation.
Axe 3 : Améliorer les conditions de vie des groupes vulnérables de disposer d’un environnement sain.
Axe 4 : restaurer et sauvegarder les écosystèmes à travers des activités de reboisement.











A) PRESENTATION COMPLETE DE L’ACIPEDED
L’Action Citoyenne pour la Protection de l’Environnement et du Développement Durable dans la Région Batha en abrégée ACIPEDED/Batha est créé le 04 Janvier 2011 à N’Djamena dans le Chari Baguirmi. Son siège est à Ati dans la région du Batha. L’idée de la création de L’ACIPEDED est née du constat de sous développement de la localité et la dégradation de l’environnement qui menace l’existence de l’homme et la biodiversité. L’ACIPEDED est reconnue officiellement le 14 Juin 2011 par le Décret….
La population cible de l’Association sont les étudiants et les fonctionnaires habitants à N’Djamena.
Les décisions sont prises démocratiquement en Assemblée Générale au 2/3 des membres actifs présents ;
Le conseil de discipline se réunit lorsque besoin se fait sentir ;
Les activités de l’Association sont organisées suivant un calendrier régit par le plan d’action de l’année en cours ;
Nul ne peut être sanctionné sans avoir présenté sa défense devant le conseil de discipline.
Le coût total du projet est de 17 737 500 FCFA le montant total du financement demandé auprès FEM /SGP est de 5 092 500 FCFA et la contribution de la communauté et de l’association est de 12 645 000 FCFA Toutes les données comptables qui concernent ce projet, se trouvent au niveau de la comptabilité sous forme chiffrée, ainsi on pourra avoir selon les besoins, accès aux comptes de résultats, au bilan annuel, au suivi de trésorerie, etc.

1.2 Contexte organisationnel et la capacité a mettre en œuvre le projet (1page)
Pour la mise en œuvre du présent projet, l’ACIPEDED compte sur les ressources humaines suivantes :
Au niveau de l’ACIPEDED :
L’ACIPEDED entend mobiliser les organisations de la société civile (OSC) plus particulièrement les organisations à but communautaire (OBC), dans une perspective de gestion et de la planification participative pour le développement local durable. Ainsi, un certain nombre des (OBC) seront organisées selon leur appartenance aux différents quartiers et formées dans le domaine de reboisement, de collecte et de transformation de déchets solides en composts, pavés et potelets dans la région du Batha.
Seules les associations et ONG qui travaillent dans le domaine de la protection de l’environnement (assainissement, eau, reboisement) seront retenues comme partenaires d’exécution de ce projet. Les membres des associations retenues seront formés sur des thématiques (modules) liées à l’assainissement, à la valorisation et à la transformation des déchets ménagers. Ainsi la formation sera axée sur les modules suivants :
MODULE I : Connaissance générale sur les déchets ménagers ;
MODULE II : Méthodes de collecte et de traitement des ordures ménagères ;
MODULE III : Mise en place d’une unité de collecte des déchets ménagers et initiation aux techniques de fabrication du compost, pavés et potelets ;
MODULE IV : Technique de reboisement dans le domaine sahélien et ’exploitation rationnelle des forêts.
MODULE V : : Formations en techniques de Conservation et Restauration des sols avec démonstration sur le terrain et techniques des cultures maraîchères.
PARTENAIRES DU PROJET
Le présent projet est soutenu par les institutions partenaires suivantes :
Le Centre d’Etude de l’Environnement et du Développement au Cameroun (CEDC) dans le cadre de la formation des jeunes en :
techniques de mise en place de pépinière et reboisement ;
notion de développement durable et OSC
Enviro-Protect pour l’appui à la formation des jeunes sur les techniques de compostage ;
ACODED (Action Concertée pour le Développement Durable) pour la transformation des déchets plastique en pavés et potelets.
Le projet pourrait éventuellement avoir l’appui d’autres acteurs de développement et des ONGs exerçant dans le Batha.
5.1 Objectif Général du projet :
Assurer un environnement durable

OBJECTIF SPECIFIQUES
Objectifs spécifique 1 : Former des Organisations à Base Communautaire (OBC) dans les techniques de collecte et de valorisation des déchets ménagers.
Objectif spécifique 2 : Renforcer le couvert végétal dans le département du Batha Ouest
Objectif spécifique 3 : Améliorer les conditions de vie des OBC
Objectif spécifique 4 : Technique de production des cultures maraîchères
Résultats attendus et activités mené
6.1. Résultats attendus
• Amélioration des conditions d’hygiène et d’assainissement dans la ville d’Ati ;
??????• Les déchets ménagers sont transformés en compost et en pavés;
Au moins 2 500 plants sont entretenus par les OBC.
???????• Au moins 10 hectares de sols sont restaurés
6.2. Activités
• Former les OBC à la collecte et à la transformation des déchets ménagers
• Collecter et transformer les déchets ménagers en compost, pavés et potelets ;
• Mettre en pépinière les espèces végétales telles les gommiers et les manguiers ;
• Planter et entretenir les arbres
• Restaurer les sols
• Et initiation en technique des cultures maraîchères

1.4 Description des activités de projet

ce qui sera fait qui va le faire. quand sera fait (début, durée, fin), et où il sera fait Bénéficiaire
Former les OBC en technique de culture maraîchère
ACIPEDED Le promoteur et la population
Formation en technique de reboisement ACIPEDED Le promoteur et la population
former les OBC en technique de mise en pépinière les espèces végétales telles les gommiers et les manguiers ; ACIPEDED Le promoteur et la population
Planter et entretenir les arbres Restaurer les sols ACIPEDED Le promoteur et la population
Suivi/évaluation externe
FEM semestriel Sur le site du projet Le promoteur
Appui institutionnel prestataire Mensuel Sur le site du projet Le promoteur
Suivi/évaluation externe FEM Chaque trimestre Sur le site du projet Le promoteur






La mise en œuvre du Plan et calendrier

Activités Durée de l’activité en mois
Première année
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Former les OBC en technique de culture maraîchère
Formation en technique de reboisement ;
former les OBC en technique de mise en pépinière les espèces végétales telles les gommiers et les manguiers
Planter et entretenir les arbres
Restaurer les sols

Rédaction des rapports
Suivi/évaluation externe
activité Durée de l’activité en mois
deuxième année
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12



Plan pour assurer la participation communautaire

Projet N° : Intitulé du projet :
Nom du Bénéficiaire : ACIPEDED
Brève description de l’objectif du projet :

Domaine d’intervention GEF : Phase opérationnelle GEF Date du début et fin du projet :
Brève description de l’objectif spécifique
Objectif 1 : Former des Organisations à Base Communautaire (OBC) en technique de culture maraîchère
.
Objectif 2 : Renforcer le couvert végétal dans le département du Batha Ouest
Objectif 3 : Améliorer les conditions de vie des OBC
Liste des activités nécessaires pour atteindre cet objectif. Indiquer qui est responsable de chaque activité et un indicateur de l’accomplissement des activités. Durée de l’activité dans le mois(ou Quarts)
Activité Partie responsable Indicateur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Former les OBC en technique de culture maraîchère ACIPEDED x x x
Formation en technique de reboisement ; ACIPEDED x x
former les OBC en technique de mise en pépinière les espèces végétales telles les gommiers et les manguiers ACIPEDED x x
Planter et entretenir les arbres x x x
Restaurer les sols ACIPEDED x x x
Suivi/évaluation externe
Liste des activités nécessaires pour atteindre cet objectif. Indiquer qui est responsable de chaque activité et un indicateur de l’accomplissement des activités. Durée de l’activité dans le mois(ou Quarts)
Activité Partie responsable Indicateur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Vente de produits maraîchères ACIPEDED/
Bénéficiaires X X X X X X X X X X X X
Indiquer la personne responsable des rapports de suivi et de progrès :
President
Suivi et la tenue de registre X X X X
Rapport d’évaluation X X X


Risques pour la mise en œuvre
Conditions externes
Une disponibilité assurée des fonds nécessaires ;
Les conditions de sécurité sont réunies ;
Opérationnalité et collaboration effective avec les leaders communautaires.

Risque :
L'instabilité politique du pays, conditions climatiques et épizootiques
Bonne implication des autres partenaires ciblés
Situation de paix et de sécurité maintenue.
Disponibilité et adhésion des bénéficiaires aux innovations techniques introduites.
Disponibilité des matières premières à un prix abordable

Conditions hors du contrôle direct.
Adéquation du plan d'action du projet avec celui des autres partenaires
Motivation, dynamisme et volonté des parties prenantes du projet.
L'équipe technique est disponible et opérationnelle

Plan et indicateur de suivi et d'évaluation
Il sera mis en place une base de données pour le suivi des activités.
Les rapports de différents intervenants seront centralisés par le promoteur qui rédigera par l’intermédiaire de son président un rapport mensuel, quatre rapports trimestriels et un rapport annuel par année de fin de projet.
Des visites régulières seront organisées par le responsable du projet en fonction de l’ampleur des activités en cours.
Des visites semestriels seront effectuées par une ONG partenaire et établira des rapports de progression des activités du projet.
Evaluation
L’évaluation sera conçue et définis au terme de l’enquête participative de démarrage ;
L’évaluation de la première année sera une évaluation interne avec une participation de structure de mise en œuvre de bailleur de fonds et des bénéficiaires.
L’évaluation de la fin du projet sera externe. Ses termes de référence seront de commun accord élaborés par le promoteur et le bailleur.
A titre indicatif, l’évaluation de fin de projet s’intéressera aux résultats, impacts et aux stratégies de mise en œuvre et aux nouveau besoins éventuels des bénéficiaires.
Toutes les données comptables qui concernent ce projet, se trouvent au niveau de la comptabilité sous forme chiffrée, ainsi on pourra avoir selon les besoins, accès aux comptes de résultats, au bilan annuel, au suivi de trésorerie, etc.




Pérennisation

Sommaire du financement de projet.
Catégories des dépenses


FEM
Cofinancement en FCFA

Communauté


Promoteur
Personnel mains d’œuvre
Activité 1.2 : installation de la haie morte pour la clôture du champ de démonstration 140.000 400.000 400.000 0 940.000
Activité 1.6 : Production du fumier et les opérations culturales 150.000 100.000 100.000 0 350.000
Activité 1.11 : Payement du personnel/main d’œuvre saisonnière pour l’exploitation agricole (du défrichage à la récolte…) 100.000 2.000.000 1.000.000 0 3.100.000
Activité 1.12 Emploi d’un gardien permanent pour la surveillance et sécurité du champ de démonstration 0 720.000 280.000 0 1.000.000
Total 1 390.000 3.220.000 1.780.000 0 5.390.000
2. Equipements/Matériels
Achat des semences légumineuses certifiées à haut rendement 75.000 0 0 0 75.000
Activité 1.5 : Achat matériel de production agricole 375.000 200.000 575.000
Activité 2.4 ; Achat matériels (Support pédagogique) de sensibilisation sur les techniques d’agriculture durable 50.000 500.000 200.000 750.000
Total 2 500.000 700.000 200.000 0 1.800.000
Formation/ Sanitaire/ Voyage/Atelier
Activité1.1 : Formations en techniques de Conservation et Restauration des sois avec démonstration sur le terrain 200.000 200.000 50.000 450.000
Activité 1. 10 : Renforcement des Capacités organisationnelles du comité technique pour la gestion des exploitations pilotes 200.000 270.000 470.000
Activité 1.3 : Formations sur les techniques Agroforesteries avec démonstration sur le terrain 100.000 200.000 50.000 350.000
Activité 2.1 : 3 Formations sur les techniques d’animation de groupe 100.000 200.000 50.000 350.000
Activité 2.2 :4 Ateliers sur l’éducation environnementale 100.000 100.000 50.000 350.000
Activité 2.3 : 4 Ateliers sur les techniques de l’information, l’Education et la Communication (IEC) 100.000 100.000 50.000 350.000
Activité 1.9 : 3 Formations sur les techniques culturales et variétales 100.000 75.000 50.000 225.000
Total 3 900.000 875.000 570.000 0 1.625.000
4 Contracts
Suivi/évaluation externe 10% du cout demandé au FEM 485.000 200.000 500.000 485.000.
Total 4 485.000 450.000 750 485.000
5 Autres couts
Déplacement pour les suivis des activités sur le terrain 50.000 200.000 500.000 750.000
Appui institutionnel 250.000 250.000 250.000 750.000
Total 5 300.000 450.000 750.000 1.500.000
6 accessoires
Forage équipé d’une pompe a immersion 60M 1.750.000 1.750.000
Achat alternateur 5 KVA 150.000 150.000
Achat groupe électrogène 350.000 350.000
Achat bœuf d’attelage 400.000 400.000
Construction d’un hangar pour le groupe 500.000 200.000 700.000
Valorisation du terrain de 20 ha 3.000.000 3.000.000
Total 6 2.250.000 500.000 3.200.000 0 6.350.000
7. imprévus (5%) 242.500 242.500
Total 5.092.500 5.745.000 6.900.000 0 17.737.500

Montant total GEF/SGP : 5092 500 FCFA 10 185 US $$USD
Montant Total d’autre financement: 12 645 000 FCFA 11 490 $USD
Cout total du projet : 17 737 500 FCFA 37 475 $USD
Taux d’échange : 1 $USD = 500FCFA







Contribution communautaire

Source de la contribution communauté TYPE Engage ou projet Valeur ; en monnaie local
1- Personnel/main d oeuvre Nature Projet 3.220.000
2- Equipement/ Matériel Nature Projet 700.000
3- Formation/séminaires Nature Projet 875.000
4- contacts Nature Projet 450.000
5- ACCESSOIRES Nature Projet 500.000
TOTAL 5.745.000


b. Proposition du Contribution de l’Organisation

Source de la contribution communauté TYPE Engage ou projet Valeur ; en monnaie local
1- Personnel/main d oeuvre Nature Projet 390.000
2- Equipement/ Matériel Nature Projet 500.000
3- Formation/séminaires Nature Projet 900.000
4- contacts Nature Projet 485.000
5- ACCESSOIRES Nature Projet 300.000
TOTAL 2.575.000


c. Autres Contributions

Sources de la Contribution Type Engagee ou Projetee?* Valeur, en monnaie local
A recherché P Projetee 5 977 650
Total

2.2 prevision des depenses
Categories des depenses Année 1 (FCFA) Année2, (FCFA) Total(FCFA) US$ % Total
1. Personnel / main d’oeuvre 4483237,5 1494412,5 5977650 11955, 3
2. Equipments / Materiels 0 0 0 0
3. formation / Seminaries / voyage
Ateliers
1475000
0
1475000
295
4. Contracts 2014265 0 2014265 4028,53
5. autres couts**
6. accessoires
7. autres demande d’ appui 9915500 4249500 14165000 28330
8. Imprevus (5%) 213487,5 71162,5 284650 569,3
Cout total de projet 12078360 5176440 17254800 34509,6

Taux d’echange ([monnaie local /US $): 1 US $ = 500 FCFA
Notes et Remarques:
2.4 Cordonnées bancaires
Nom de compte : ACIPEDED
Titre (flux, epargnes, etc): FLUX
Numéro de compte : 60001000010010142808125301
Branche/centre de service:
Nom et adresse de la banque: ECO BANK, BP : 87 N’Djamena/Tchad

Annexe 3: FEM SGP OP 5 GUIDE de PROJET et INDICATEURS DE NIVEAU
Biodiversité (BD)

• 3 hectares d'écosystèmes importants avec le statut de conservation améliorée
• Valeur totale des produits de la biodiversité / services éco systémiques produite (équivalent en dollars américains)
• Nombre de systèmes communautaires de surveillance environnementale ont été démontré
Dénonciation et l’organisation de la communauté
Nombre de mécanismes de consultation mis en place pour les cadres de la convention de Rio
Plusieurs réunions et les campagnes de sensibilisation contre la destruction de l’environement


Nombre d'innovations et de nouvelles technologies développées /appliquée
S’ il vous plait préciser (par exemple une par entrée)
Le compostage, la construction de haie vive et l’agroforesterie


Nombre de politique locale ou régionale influencée (niveau de l influence 0 – 1 – 2 – 3 – 4 )

S’ il vous plait préciser (par example une par entrée) 1


Nombre de politique nationale influencee (niveau de l’influence 0 – 1 – 2 – 3 – 4 )

S’il vous plait préciser (par example une par entrée) 1


Moyens de subsistance et de développement durable (tous les projets)
• Nombre de membres de la communauté participant (ventilées par sexe) 185 personnes soient 100hommes et 85 femmes
•Nombre de jours de la période de pénurie alimentaire réduite : au moins un mois dans l’année
•Nombre de jours étudiants a augmenté dans les écoles participantes : plus de 100 enfants inscrits à l’école
•Nombre de ménages qui ont accès à l'eau potable : au moins 50 ménages ont accès.
• Augmentation du pouvoir d'achat par la réduction des dépenses, augmentation des revenus et / ou d'autres moyens (équivalent en dollars américains) : 2 dollar
Empowerment (tous les projets)
•Nombre d'ONG / OCB formée ou déposée (10 groupements)
• Nombre de peuples autochtones directement pris en charge (50)
•Nombre de femmes directement pris en charge (25)
•Nombre de normes de qualité / labels obtenus ou des mécanismes financiers innovants mis en place.

 

Project Snapshot

Grantee:
Country:
Chad
Area Of Work:
Land Degradation
Operational Phase:
Phase 5
Grant Amount:
US$ 9,700.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
Project Number:
CHD/SGP/OP5/Y2/CORE/LD/12/006
Start Date:
12/2012
End Date:
6/2014
Status:
Project Terminated Before Completion

SGP Country office contact

Vacant
Phone:
0023522515757

Address

PO 906
Ndjamena