Restauration de quatre (4) Ha de terres cultivables dégradées par l’utilisation de l’agroforesterie au profit de jeunes agriculteurs installés à ANAN, S/P Bingerville
Restauration de quatre (4) Ha de terres cultivables dégradées par l’utilisation de l’agroforesterie au profit de jeunes agriculteurs installés à ANAN, S/P Bingerville
I. Présentation de l’organisation, expérience, etc.
L’ONG VILLE-VERTE a été créée en juin 2001 et régie par la loi N° 060-315 du 21 septembre 1960 portant organisation des associations. Elle travaille dans le domaine de la préservation de l’environnement tout en participant au développement socio-économique des territoires dans une perspective de création de richesses.

II. Problématique

Le tissu forestier du village d’Anna est de moins en moins dense et ses sols continuent de subir une forte dégradation due à l’agriculture et aussi de l’érosion. Ce qui entraine une baisse de la productivité agricole cause de la pauvreté et du chômage dans le village, notamment des jeunes.

Comment promouvoir l’agricultrure familiale chez les jeunes tout en préservant l’environnement?

III. Résumé du projet
Le projet consiste à restaurer les terres cultivables de jeunes agriculteurs installés dans le village de Anan, à Bingerville. Le projet envisage pour ce faire d’introduire des légumineuses comme l’arachide dans les cultures de manioc des bénéficiaires et d’en faire la promotion chez les autres agriculteurs du village. il sera également associé la culture de l’acacia mangium dans les cultures de manioc. Le projet sera mis en œuvre avec une forte implication de la communauté dans le but de lui assurer des résultats durables.
IV. Cible :
Jeunes agriculteurs d’Anan, Bingerville.

V. Objectif Général du projet
Contribuer à la lutte contre la dégradation des sols et à l’amélioration des moyens de subsistance par le recours à la pratique d’agroforesterie

VI. Objectifs spécifiques
? Améliorer la fertilité de quatre (4) hectares de sols cultivables au bénéfice de jeunes exploitants agricoles;
? Promouvoir les pratiques culturales et l’adoption de bonnes pratiques respectueuses de l’environnement au niveau des communautés locales ;
? Améliorer et renforcer les capacités des communautés en matière de préservation de l’environnement, en techniques d’agroforesterie et en technique de sylviculture d’acacia,
? Améliorer les revenus des bénéficiaires.

VII. Principaux Résultats attendus
Les résultats attendus sont les suivants :

? Quatre (04) hectares de terres dégradées effectivement restaurées et réhabilitées permettant la fixation de plus de 18 tonnes de CO2 chaque année ;
? Les populations ont pris conscience des problems auxquels ells sont confrontées et mettent en œuvre les techniques culturales apprises;
? Un réel transfert de savoir-faire à quinze (15) jeunes personnes (6 femmes et 9 hommes). A moyen terme, se sera toute la population du village d’Anna estimée à près de qui auront acquis des connaissances en matière de techniques agro forestières. Le projet aura ainsi contribué au renforcement des
? Les capacités organisationnelles de la communauté en matière de protection de l’environnement sont renforcées ;
? Les bénéficiaires directs gagnent chacun un revenu annuel moyen de 900 000 FCFA.

VIII. Principales activités

? Information, Sensibilisation et mobilisation communautaire ;
? Acquisition des semences, mise en place des pépinières et installation des jeunes ;
? Réalisation de la sylviculture
? Récolte, stockage et commercialisations des produits;
? Renforcement des capacités
? Mise en place d’un comité local de protection de l’environnement

IX. Innovation, participation communautaire et stratégie de mise en œuvre
La communauté participera au choix des sites à restaurer ;
Les bénéficiaires devront préparer et entretenir les pépinières ;
Les bénéficiaires s’assureront de la récolte et de la commercialisation des produits.
X. Approche genre du projet et participation des femmes
Ce projet bénéficiera à 9 hommes et 6 femmes. Les femmes participeront à la réalisation des pépinières et à la commercialisation des produits.


XI. Bénéfice pour le développement local durable

? Restauration des terres cultivables ;
? Amélioration des conditions de vie de la population grâce à l’augmentation de leurs revenus ;
? Amélioration des rendements agricoles des paysans ;
? Resources environnementales préservées.

XII. Risques et mesures de mitigation
Risques : difficultés d’arrosage des pépinières en l’absence des pluies.
Mesures de mitigation : des puits d’eau seront creusés pour faciliter l’arrosage des plants en saison sèche.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
VILLE VERTE
Country:
Cote d'ivoire
Area Of Work:
Land Degradation
Grant Amount:
US$ 7,748.06
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
US$ 1,162.21
Project Number:
CIV/SGP/OP5/Y4/STAR/DT/14/07
Status:
Satisfactorily Completed

Grantee Contact

Mr System Administrator
 

Address

25 BP 2238 Abj 25 ABIDJAN-COCODY Riviera 3
ABIDJAN , LAGUNES , 225

SGP Country office contact

Mr. Kouassi Cyriaque N'Goran
Phone:
(225) 22445909
Fax:
(225) 22445909
Email:
Mr. Gerard Mel Gbandjo
Phone:
225-22445909
Fax:
225-22445909
Email:

Address

UNDP 01 B.P. 1747
Abidjan