Suivi des tortues marines et du dauphin à bosse (Souza teuszii) sur le littoral des arrondissements d’Edéa 1er et de Lokoundjé et implication des communautés locales pour la mise sur pied d’une aire marine protégée
Suivi des tortues marines et du dauphin à bosse (Souza teuszii) sur le littoral des arrondissements d’Edéa 1er et de Lokoundjé et implication des communautés locales pour la mise sur pied d’une aire marine protégée
La côte camerounaise est riche d’une importante biodiversité (faune et flore), parmi lesquels les dauphins et les tortues marines. Le présent projet se situe sur le littoral des arrondissements de Lokoundjé et d’Edéa 1eret s’étend du village Londji 2 au Sud jusqu’à la côte Badangué au Nord. La littérature indique la présence d’espèces de cétacés comme le Dauphin à bosse du Cameroun (Souza teuszii), endémique de l’Afrique de l’Ouest (Van Waerebeek et al., 2004, Ayissi et al., 2011 et 2014), qui est listée dans l’annexe I de CITES (mai 2007) et annexe I de CMS, la présence reste limitée sur les observations des échouages et captures accidentelles des filets de pêche.
Par ailleurs cette zone est lieu de fréquentation des tortues marines dont 4 espèces à savoir, la Tortue luth (Dermochelys coriaceae) et la Tortue olivâtre (Lepidochelys olivaceae) qui utilisent cette zone comme site de ponte d’Octobre à Mars ; la Tortue verte (Chelonia mydas) et la Tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata) présentent dans la zone pour des raisons d’alimentation au niveau des herbiers marins sur des rochers dont la caractérisation reste inconnue.
Ces espèces font face à de nombreuses menaces comme des prises accidentelles par des filets de pêche, la dégradation de l’habitat par la déforestation des forêts de mangroves par les pêcheries, l’urbanisation à travers l’expansion des villes comme Kribi et l’arrondissement de Lokoundjé, l’exploration et l’exploitation pétrolière par la SNH et la PERENCO ainsi que la pollution des différentes industries situées sur le littoral camerounais constitue une des menaces non moins importantes. La menace des collisions causées par des navires, des embarcations de pêche et transport est connue sur cette côte. On observe fréquemment des échouages dus à ces impacts et les plus récents étant l’échouage d’un baleineau indéterminé à Mombo sur l’embouchure de la Sanaga en septembre 2007, d’un autre à Lolabé au sud de la ville de Kribi en janvier 2008 et récemment d’un autre à Eboudé Mvaé dans l’arrondissement de la Lokoundjé en 2013.
Aucune information spécifique n’existe sur l’impact de ces menaces. Par ailleurs au niveau du Cameroun la législation sur la protection et la conservation des écosystèmes côtiers reste un des parents pauvres par l’inexistence des aires protégées marines et de politique franche des gestions de l’environnement côtier et marin.
Le présent projet est une initiative d’évaluation des populations de ces espèces protégées, de leurs habitats et la caractérisation des menaces anthropiques pour une proposition de mise sur pied d’une aire marine protégée comme compensation environnementale des divers projets de développement dans la zone.
Les communautés cibles sont des habitants du littoral des arrondissements de Lokoundjé et de Mouanko à savoir les Bakokos, les Mvaé, les Bassas et d’autres peuples venant de l’Afrique de l’Ouest vivant essentiellement de la pêche. Par ailleurs d’autres cibles sont constituées des sociétés pétrolières (SNH et PERENCO), des agro-industries (SOCAPALM) et des collectivités locales décentralisées opérant dans la zone.
La mise sur pied d’un programme de développement des activités alternatives de revenus au sein des communautés pour la lutte contre la pauvreté reste la stratégie idoine pour intégrer ces communautés dans le processus de conservation de cette riche biodiversité.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
Association Camerounaise de Biologie Marine
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Biodiversity
Operational Phase:
Phase 6
Grant Amount:
US$ 25,894.00
Co-Financing Cash:
US$ 3,884.00
Co-Financing in-Kind:
US$ 11,329.00
Project Number:
CMR/SGP/OP6/Y2/CORE/BD/16/03
Start Date:
12/2016
End Date:
8/2018
Status:
Satisfactorily Completed

Photo Gallery

Project Characteristics and Results
Emphasis on Sustainable Livelihoods
- Les mécanismes du fond de roulement pour financer les femmes dans les activités alternatives des revenus et généré des revenus pour la lutte contre la pauvreté, - Le développement des activités nouvelles comme l’élevage des escargots pour diversifier les pistes de revenus auprès de ces communautés
Promoting Public Awareness of Global Environment
-Ces initiatives seront faites dans le milieu scolaire à travers la céaction des Clubs des Amis de la Nature, l’organisation des campagnes d’E.E, des kermesses… -Production des objets à présenter au grand public comme des T. shirts, des plaques de signalisation de l’aire de distribution du projet.
+ View more
Indicators
Biophysical
Number of globally significant species protected by project 5
Empowerment
Number of CBOs / NGOs formed or registered through the SGP project 4
Livehood
Number of individuals (gender diaggregated) who have benefited* from SGP project 20

Grantee Contact

Mr. Ayissi Isidor
Phone: (00237) 654 47 69 80
Email: isidoreayissi@gmail.com
 

Address

Ville d'Akonolinga, Cameroon
Akonolinga , Centre , BP 52 Ayos

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde