Création de parcelles rizicoles et des étangs de production de poisson au profit des ex braconniers autour de la réserve du mont NIMBA
* Quality Assured Data from SGP’s Annual Monitoring Process as of June 30, 2021.
Création de parcelles rizicoles et des étangs de production de poisson au profit des ex braconniers autour de la réserve du mont NIMBA
Numéro de projet: CIV/SGP/OP6/Y4/CORE/BD/19/01

Titre du projet : Création de parcelles rizicole et des étangs de production de poisson au profit des ex braconniers autour de la réserve du mont Nimba

1- Demandeur : Côte d’Ivoire Ecologie (CIECO)
Contact: Pale bity: 07 82 41 70
-
- Localisation du projet : Reserve du mont NIMBA /DANANE

2- Domaine du FEM : Dégradation des sols et gestion durable des forêts

3- Présentation de l’organisation, expérience, etc.
L’ONG Côte d’Ivoire Ecologie (CIECO) est née en 1991 à l’issue d’une Assemblée Générale Constitutive, pour participer à la protection durable de l’environnement en Côte d’Ivoire. L’ONG jouit d’un statut légal d’Association régulièrement déclarée sous le récépissé
N° 202/MIS/ATAP/AGP/5 du 13 juin 1991. Elle s’est assigné les objectifs suivants :

? Promouvoir la participation des populations dans la gestion rationnelle des ressources naturelles ;
? Lutter contre toutes les formes de dégradation de l’environnement aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural ;
? Lutter contre la pauvreté par la mise en œuvre de micro-projets environnementaux générateurs de revenus.

4- Problématique.
Inscrite au Patrimoine mondial depuis 1981 pour la partie guinéenne et 1982 en ce qui concerne la Côte d’Ivoire, la réserve du mont Nimba s’étend sur 40 km et est située dans le département de Danané dans la région du Tonkpi. Ce paysage fait partie des patrimoines de l’UNESCO avec une importante réserve de biodiversité couvrant trois pays : la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Libéria. Pourtant, la biodiversité animale de la réserve est menacée par les braconniers qui chassent et tuent par centaines les animaux, à des fins de commerce et de consommation. Cet acte conduit nécessairement à la disparition de certaines espèces animales qui figurent parmi les espèces les plus prisées des populations riveraines.
5- Objectif général du projet
L’Objectif général du projet est de contribuer à réduire les activités de braconnage qui sont en cours dans la réserve du mont Nimba.

6- Objectif spécifique
De façon spécifique, il s’agit :
1. De sensibiliser les communautés villageoises sur les méfaits du braconnage ;
2. D’apporter l’appui technique et financier à 15 ex-braconniers volontaires à la pratique de la riziculture durable ;
3. De créer des étangs aménagés et empoissonnés en Tilapia Sp par village.

7- principaux résultats attendus
A la fin du projet:
- les menaces d’agression de la biodiversité de la réserve du mont Nimba sont atténuées ;
- les ex braconniers pratiquent la riziculture et l’élevage de poisson afin d’accroitre leur revenu.

8- Principales activités
- Assemblées villageoises et mobilisation des communautés bénéficiaires ;
- Appui à la réalisation de la riziculture ;
- Identification des bénéficiaires, choix et aménagement des sites de production ;
- Appui à la création des étangs à poisson ;
- Collecte des données et rapportage.

9- Innovation, participation communautaire et stratégie de mise en œuvre
Le projet sera réalisé avec la participation de quatre (4) communautés villageoises locales qui seront mises à contribution durant la phase de mise en œuvre.

10- Approche genre du projet et participation des femmes
Les jeunes et les femmes, les plus touchés par la pauvreté sont les principaux bénéficiaires du projet pour réussir la mission économique.

11- Bénéfice pour le développement local
La préservation de la biodiversité, l’amélioration des conditions de vie des bénéficiaires par la vente de la production de riz, ainsi que la commercialisation des produits de la pisciculture sont autant de bénéfices pour la communauté.

12- Risques et mesures de mitigation
Risques : Le principal risque auquel le projet sera confronté est la disponibilité des alevins de tilapia.
Mesures palliatives aux risques du projet :
Comme palliatif à la disponibilité des alevins de tilapia, nous envisageons remplacer cette espèce de poisson par les machoirons qui sont aussi des espèces prisées.


13- Durée probable de réalisation : 12 mois
a. Financement
i. Cout du projet : 7. 000.000 Frs CFA
ii. Apport du FEM : 7 000.000 FCFA
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
Côte d’Ivoire Ecologie
Country:
Cote d'ivoire
Area Of Work:
Biodiversity
Grant Amount:
US$ 12,138.76
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
US$ 2,601.16
Project Number:
CIV/SGP/OP6/Y4/CORE/BD/19/01
Status:
Satisfactorily Completed

Grantee Contact

Mme MARIE-THERESE KOUAME N'DRI
Phone: +225 07 67 31 32
 

Address

ABIDJAN-YOPOUGON
ABIDJAN , LAGUNES ,

SGP Country office contact

Mr. Kouassi Cyriaque N'Goran
Phone:
(225) 22445909
Fax:
(225) 22445909
Email:
Mr. Gerard Mel Gbandjo
Phone:
225-22445909
Fax:
225-22445909
Email:

Address

UNDP 01 B.P. 1747
Abidjan