Contribution à la mise en place d’un modèle de développement socio-économique communautaire compatible à la protection de l’environnement sur la zone littorale Kribi- Londji
Contribution à la mise en place d’un modèle de développement socio-économique communautaire compatible à la protection de l’environnement sur la zone littorale Kribi- Londji
La zone côtière est composée d'écosystèmes qui constituent une richesse unique, tant du point de vue environnemental que socio-économique. L'énorme quantité de 600 000 tonnes de déchets plastiques qui vont dans la nature avec moins de 10% recyclés est principalement due à l'absence d'un système de gestion durable avec tri et recyclage.
Le projet de « Contribution à la mise en place d’un modèle de développement socio- économique communautaire compatible à la protection de l’environnement sur la zone littorale Kribi-Londji» sera mis en œuvre dans la région du Sud à Kribi dans les localités de Londji (N 03°04.976' / E 09°58.34') à Campo (N 02°22.861' / E 09°49.465'), comptant une population d’environ 23 000 habitants et une superficie de 30 000km².La Région est peuplée de plusieurs groupes ethniques qui sont: les Mvaé, les Mabéa, les Fang, les Iyassa et les Batanga, groupes côtiers les plus importants. Ils se rencontrent sur l’axe Kribi-Campo et ont un mode de vie très dépendant de la mer. On note aussi la présence de Pygmées Bagyeli. Ces populations ont pour activité principale la pêche mais elles s’adonnent de plus en plus à l’agriculture et à la chasse. Les principales pêcheries artisanales dans cette zone sont situées à Kribi, Grand-Batanga, Ebodjé (150-300 pêcheurs), Londji (100-500 pêcheurs) et Campo (1-50pêcheurs).
Ce projet après 20 Mois d’exécution permettra de :
-Caractériser et quantifier des déchets solides rencontrés dans les pêcheries, cartographier les déchets sur les plages, identifier des sources de pollutions et évaluer la perception des pêcheurs et acteurs du tourisme sur les effets de la pollution dans les pêcheries; déterminer l’impact de cette pollution sur leurs revenus à travers une enquête socioéconomique ;
-Contribuer à la mitigation et l’adaptation face aux changements climatiques en créant et équipant un atelier de recyclage des déchets plastiques à Kribi, en formant 150 personnes dont 90 femmes et 60 jeunes hommes à produire des pavés écologiques des pirogues écologiques (Ecoboats), des poubelles écologiques (Ecobins), à la collecte gestion et commercialisation des déchets plastiques ; Ainsi c’est une quantité estimée à plus de 100 tonnes de déchets plastiques qui seront collectés et recyclés.
Le projet permettra aussi de créer un park écologique avec 10 pirogues écologiques ainsi qu’une association de 15 pêcheurs et renforcer leurs capacités en guides touristiques pour la gestion du park d’attraction écologique ;
Accentuer l’éveil environnementale par la publication d’un article scientifique sur l’état des lieux de la pollution aux déchets solides afin de booster les politiques de conservation sur la côte Sud Camerounaise d’une part ; et par des séminaires de sensibilisation dans les écoles, une communication environnementale permanente sur les réseaux sociaux et medias d’autre part;
Ce projet innovant porté par Madiba & Nature contribuera à l’atteinte des Objectifs de développement durable, 1, 2, 4, 5, 8, 12, 13, 14.
 

Project Snapshot

Grantee:
MADIBA ET NATURE
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Chemicals
Grant Amount:
US$ 24,440.00
Co-Financing Cash:
US$ 1,152.42
Co-Financing in-Kind:
US$ 8,933.52
Project Number:
CMR/SGP/OP7/Y1/CORE/CH/2021/02
Status:
Currently under execution
Project Characteristics and Results
Emphasis on Sustainable Livelihoods
Création et équipement d’un centre de recyclage des déchets plastiques à Londji ; Développement des activités de vente et achat des déchets plastiques ; Mise sur pied d’un park d’attraction avec création d’activités de guides touristes et maitres nageurs, Création des emplois de commerçants, cuisinier et serveurs au sein du park écologique.
Gender Focus
Dans la zone de Kribi en general et à Londji en particulier les populations ont pour activité principale la pêche mais elles s’adonnent de plus en plus à l’agriculture et à la chasse. Les femmes s’adonnent au commerce de produits de la mer, la grillade et exercent comme ménagères. le projet contribuera à former et autonomiser 150 personnes dont au moins 90 femmes aux métiers du recyclage, la valorisation et commercialisation des déchets plastiques (recyclage des déchets plastiques en pavés écologiques, fabrication et commercialisation des pirogues écologiques (Ecoboats), des poubelles écologiques (Ecobins) Une parité de 50% sera appliquée dans le recrutement annuel des volontaires de Madiba & Nature. D’autre part la création d’une unité de recyclage des déchets plastiques permettra de dynamiser les emplois des jeunes hommes et femmes dans la vente des déchets collectés sur les plages. Au sein du park écologique les activités de grillade et de serveuse seront également crées pour les femmes.
+ View more

Grantee Contact

Mr. Essome Ebone Ismael
Phone: +237 694 265 414/ 696 067 663/ 654 838 895
Email: essome.ismael@madibanature.com; madiba.nature@gmail.com
 

Address

Logpom-hopital des Soeurs /Douala et Londji Kribi
Douala , Littorale , BP: 2584

SGP Country office contact

Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde