Projet de renforcement de la stratégie d’action du Consortium APAC Maroc à l’aide de leviers d’action multiples engageant un plaidoyer efficace, la création du registre national des APAC et le développement de la politique « Genre » du réseau
Projet de renforcement de la stratégie d’action du Consortium APAC Maroc à l’aide de leviers d’action multiples engageant un plaidoyer efficace, la création du registre national des APAC et le développement de la politique « Genre » du réseau
Le projet vise à soutenir l'action du CAM, Consortium APAC Maroc à travers :
a) renforcer sa force de plaidoyer afin d’inscrire fermement les APAC dans l’agenda politique de la conservation, de la lutte contre effets du Changement climatique et du développement durable aux niveaux national et infranational, avec des résultats tangibles en termes de reconnaissance et de soutien financier (et autres) aux APAC à travers les plans et programmes sectoriels ,
b) engager des liens avec des groupes scientifiques au niveau national et international et engager un travail de recherche participative sur le terrain engageant à côté des scientifiques les experts communautaires et les ONG membre du CAM. Il est à noter à ce niveau que ces ONG ont déjà conduit ou projettent de conduire des études sur diverses thématiques pour les besoins de caractérisation des APAC, y compris dans les requêtes soumises au PMF FEM dans le cadre de la GSI phase Il s’agira donc de produire des compilations pour produire un premier rapport sur « les défis et bénéfices des APAC ». Le CAM pourra produire ce rapport périodiquement (tous les trois ans par exemple. Il devra coïncider avec la production du rapport national au titre de la CBD et donc alimenter la SPANB,
c) Développer la politique Genre du réseau et soutenir des initiatives d’amélioration des conditions de vie et d’appui à l’autonomisation des femmes au sein des APAC. Dans ce cadre deux problématiques nous paraissent importantes à adresser dans le cadre du présent projet : les conditions des femmes dans les sociétés nomades et semi-nomades, et aussi les savoirs et connaissances des femmes dans la médecine traditionnelle (humaine et vétérinaire) ; axes transversaux impliquant sur le terrain MBLA et M&D.

Pour la mise en œuvre de ce programme ambitieux sur les 18 mois prévus pour les projets de la GSI, le CAM se propose de mobiliser ces six commissions (commissions multiacteurs incluant bien sûr les communautés) :

? la commission des Amghars N’Tamazight (présidentEs des Antennes Régionales du Consortium APAC/ARCA) ;
? la commission Scientifique incluant des experts paysans ;
? La commission Genre ;
? la commission registre national des APAC ;
? la commission veille stratégique, développement de projets et mobilisation de fonds ;
? la commission communication et plaidoyer.

Le CAM reconnaissant notamment que l’atteinte des objectifs de développement durable 1,5, 13, et 15 sur l'éradication de la faim, l'égalité entre les sexes, la lutte contre les effets du changement climatique, et la préservation de la biodiversité au sein des APAC est non seulement pertinente mais urgente nécessitant de se pencher sur les normes sociales et les pratiques culturelles qui freinent la participation significative des femmes dans l'économie, et d’accorder une attention particulière à la question travers un travail de recherche sur le terrain, des ateliers, rencontre avec des institutions publiques pertinentes autour de « l’autonomisation des femmes et l’entreprenariat vert des femmes ». La pleine participation des femmes en tant que productrices, consommatrices, propriétaires d'entreprises et décideurs clés peut être un important facteur de changement dans le bons sens pour les APAC.

Dans le cadre de son engagement à aborder particulièrement les inégalités entre les sexes par des approches axées sur le soutien aux moyens de vie durables dans un contexte de post pandémie COVID 19, le CAM se propose de concevoir une initiative spécifique appelée « Investir en faveur des femmes gestionnaires d’APAC » qui financera un concours avec un intérêt particulier dans les investissements en faveur des petites entreprises vertes détenues/dirigées par des jeunes femmes et qui apportent des contributions significatives à la réduction de l'écart entre les sexes.

Pour cela l’AESVT envisage un premier cofinancement à partir du projet CEPF qui vise à soutenir des initiatives communautaires de conservation et à mettre en place un cluster sur l’écotourisme, UE sur les questions de gestion des ressources hydriques, des ONG membres à travers leurs projets respectifs, et surtout prospectera auprès des ambassades ou autres BF intéressés pour contribuer à monter cette initiative, et explorera le mécanisme de crowdfunding (loi 15-18/mobilisation de nouvelles sources de financement au profit des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) et des jeunes porteurs de projets innovants).
 

Project Snapshot

Grantee:
Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc
Country:
Morocco
Area Of Work:
Biodiversity
Grant Amount:
US$ 50,000.00
Co-Financing Cash:
US$ 44,460.79
Co-Financing in-Kind:
US$ 6,059.75
Project Number:
MOR/SGP/OP7/Y1/ICCA-GSI-COVID/2021/01
Status:
Currently under execution
Project Characteristics and Results
Emphasis on Sustainable Livelihoods
- Le travail d’analyse des conditions des femmes et plus précisément des pratiques issues de la médecine traditionnelle a pour objectif de développement et le soutien à des initiatives visant à améliorer les conditions de vie des femmes. - Le projet prévoit notamment de mettre en place un concours ayant pour finalité de contribuer au financement d’entreprises innovantes et prometteuses portées par des femmes. ? De plus, l’amélioration des moyens de subsistance et des conditions économiques des hommes et des femmes est une des priorités stratégiques du réseau à travers la promotion de l’utilisation durable de la biodiversité, le développement de chaines de valeurs sensible au Genre, l’exploration des possibilités de paiement pour les services, l’écotourisme, etc
Capacity - Building Component
A travers ce projet, les capacités du Consortium APAC Maroc (CAM) seront renforcées en matière de prise en compte des diversités de genres, en matière de plaidoyer, cartographie SIG et en matière d’accompagnement des communautés APAC. Les communautés APAC verront leurs capacités renforcées à travers les échanges avec d’autres communautés, l’appui des ONG facilitatrices et d’experts de différentes disciplines. Elles gagneront en confiance, en maitrise de leur propre développement, se positionneront en principales actrices. Les bénéfices de l’enregistrement au niveau national et international sont également nombreux. Le travail en collaboration étroite avec des scientifiques permettra également de renforcer les connaissances de l’ensemble des membres du consortium sur les thématiques liées aux APAC.
+ View more
Indicators
Biophysical
Number of globally significant species protected by project 3
Biophysical
Hectares of globally significant biodiversity area protected or sustainably managed by project 35000
Biophysical
Number of innovations or new technologies developed/applied 1
Biophysical
Number of national policies informed in biodiversity focal area 1
Empowerment
Number of CBOs / NGOs participated / involved in SGP project 5
Empowerment
Number of women participated / involved in SGP project 100
Empowerment
Number of indigenous people participated/involved in SGP project 15
Empowerment
Innovative financial mechanisms put in place through SGP project 1
Livehood
Number of households who have benefited* from SGP project 9466
Livehood
Number of individuals (gender diaggregated) who have benefited* from SGP project 75302

Grantee Contact

Mr Abderrahim Ksiri
 

Address

Annexe de l’AREF de Casablanca –Settat, Boulevard Modibo Keita. 20420
Casablanca , Casablanca ,

SGP Country office contact

Ms. Badia Sahmy
Phone:
+ 212 5 37 57 15 56
Fax:
+ 212 5 37 57 15 54
Email:

Address

15, av Ben Barka, Secteur 4, Bloc M
Rabat Hay Riad, 10100